Double infanticide à Nancy la nuit de la Saint-Sylvestre : la mère mise en examen et écrouée

FAITS DIVERS

HOMICIDES - Le mère des deux fillettes âgées de 18 mois et 3 ans retrouvées mortes le dimanche 1er janvier à Nancy a été mise en examen pour double assassinat et placée en détention ce vendredi. Agée de 24 ans, elle n'a pas encore expliqué les raisons de son geste.

C'est elle qui avait appelé les secours, le 1er janvier vers 6 heures du matin pour dire qu'elle les avait tuées. Près de deux semaines après le drame et après avoir été hospitalisée d'office, la mère des deux fillettes âgées de 3 ans et 18 mois et mortes dans la nuit de la Saint-Sylvestre au domicile familial, situé dans le quartier de la Chiennerie à Nancy, a été présentée ce vendredi au juge d'instruction. 

En milieu d'après-midi, le parquet a fait savoir que la jeune femme, âgée de 25 ans, avait été mise en examen pour "assassinats" et "placée en détention provisoire" au centre pénitentiaire de Nancy-Maxéville. Elle n'a pour l'instant donné aucune explication lors des auditions. 

"Elle parlera bientôt"

Contactée par LCI ce vendredi, Julie Sammari, son avocate, a affirmé qu'elle lui avait confié qu'elle "s'expliquerait bientôt". "Elle dit avoir fait cela par 'détresse'. Elle dit qu'elle se rend compte de ce qu'elle a fait. Elle entend d'ailleurs fournir des explications dans les semaines à venir quand elle sera de nouveau convoquée par le juge d'instruction", précise Me Sammari, qui ajoute que sa cliente a "demandé à retourner à l'hôpital pour bénéficier de soins". 

La petite Kheïla-Jane allait souffler sa quatrième bougie début janvier. Elle était née d'un père différent de sa petite soeur Orlanne. Si on ignore encore le résultat des analyses toxicologiques des fillettes,  la cause de leur mort, par asphyxie, fait peu de doute étant donné le mode  opératoire : la jeune femme a étouffé ses enfants avec des sacs plastique, a indiqué précédemment le parquet.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter