Drôme : deux ados avouent une violente agression homophobe contre un homme piégé via internet

Drôme : deux ados avouent une violente agression homophobe contre un homme piégé via internet

AGRESSION – Deux adolescents sont à l’origine d’une violente agression homophobe perpétrée en février dernier à Nyons dans la Drôme. Le rendez-vous avait été pris sur internet. La victime, un homme de 50 ans, n'a rien vu venir.

Le scénario, tel que nous le rapportent nos confrères de France Bleu Drôme Ardèche, a tout d’un guet-apens. La victime, un homosexuel de 50 ans, originaire de Valréas dans le Vaucluse, a d’abord échangé quelques mots sur internet avec les deux adolescents de 15 ans. 

Prétendant être majeurs, les deux lycéens donnent rendez-vous à leur victime, le 24 février au soir, au stade municipal de Nyons, dans la Drôme, raconte France Bleu. Sur place, le quinquagénaire se retrouve pris au piège. Il fait l’objet d’insultes homophobes et va même être roué de coups de barre de fer. L’individu a dû être hospitalisé dix jours avant de pouvoir déposer plainte. 

Des élèves dans histoires

Très vite, les enquêteurs mettent la main sur les deux auteurs. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont rien du profil de délinquant juvénile. Il s’agit de deux élèves sans histoires, inconnus des services de police et issus de bonnes familles. Tous deux ont reconnu les faits et ont été présentés mercredi à un juge des enfants à Valence. 

Le parquet a requis leur placement en centre éducatif fermé. Un complice, majeur, impliqué pour avoir transporté les deux garçons en voiture sur les lieux du rendez-vous, a été remis en liberté sous contrôle judiciaire avant d’être prochainement jugé.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccination : "Les personnes qui ne veulent pas faire la dose de rappel jouent à un jeu dangereux", estime Arnaud Fontanet

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Présidentielle : "Eric Zemmour n'a pas la capacité d'aller au second tour", assure Marine Le Pen

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Présidentielle 2022 : les équipes d'Eric Zemmour partent à la chasse aux parrainages

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.