Drôme : un homme s'accuse du meurtre d'une auto-stoppeuse, le corps retrouvé dans un champ avec plusieurs coups de couteau

Drôme : un homme s'accuse du meurtre d'une auto-stoppeuse, le corps retrouvé dans un champ avec plusieurs coups de couteau

FAITS DIVERS
DirectLCI
HOMICIDE - Un jeune homme de 22 ans s'est livré jeudi après-midi aux policiers de Montélimar avouant avoir tué une femme prise en auto-stop. Après avoir lancé des recherches, les policiers ont retrouvé son corps dans un champ.

"Une pulsion"... C'est par ces mots qu'un jeune homme de 22 ans a expliqué son geste devant les policiers de Montélimar (Drôme). Après s'être présenté de lui-même jeudi 21 juin au commissariat, il a avoué avoir tué de plusieurs coups de couteau une auto-stoppeuse. Comme le rapporte France Bleu Drôme-Ardèche, les faits remonteraient à moins de deux jours.


Le suspect a aussitôt été placé en garde à vue dans le Gard, alors que des traces de sang étaient découverts dans sa voiture. Et dans la soirée, le corps d'une femme de 38 ans, originaire de la Drôme, était bien retrouvé dans un champ, près de Sommières (à 30 km de Nîmes), a indiqué ce vendredi à l'AFP, Eric Maurel, le procureur de la République de Nîmes.  C'est un hélicoptère équipé d'une caméra thermique qui a permis de localiser la victime.

"Une quinzaine de coups de couteau"

Selon Midi-Libre, les premières constatations ont été difficiles à mener car le cadavre était particulièrement abîmé par la chaleur et les conditions météorologiques. Néanmoins, le médecin légiste a détecté de nombreuses blessures causées par une arme blanche, avec des traces au niveau du crâne, du visage, des mains, et du coeur. Une autopsie sera pratiquée lundi à Nîmes.


Le procureur de la République a précisé vendredi soir qu'un couteau de chasse a été retrouvé dans son étui dans la voiture du suspect. Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime, guide touristique, était une habituée de l'auto-stop. Mardi, elle avait décidé de se rendre dans le Gard, du côté de Sommières, pour voir des proches. Elle aurait été prise en stop par son agresseur, près de l'autoroute, à Montélimard. 


Le jeune homme mis en cause aurait emmené la victime à Sommières "où ils ont pris un repas ensemble", a précisé le procureur, sans pouvoir dire à ce stade de l'enquête si la quinzaine de coups de couteau donnés à l'arme blanche ont été portés dans la voiture où à l'extérieur et sans connaître les raisons précises de ce déchaînement de violence. 


"N'importe quelle femme, n'importe où, aurait pu être victime des agissements de cet homme", a estimé le procureur. La garde à vue du suspect a été prolongée et une information judiciaire devrait être ouverte ce samedi pour assassinat. Le jeune homme vit chez ses parents dans la Drôme, près de Valence. 

Sur le même sujet

Lire et commenter