Echauffourées dans le Val d'Oise : le jeune homme décédé avait une "infection très grave"

Echauffourées dans le Val d'Oise : le jeune homme décédé avait une "infection très grave"
FAITS DIVERS

FAIT DIVERS - L'autopsie de l'homme de 24 ans, dont le décès mardi a déclenché des échauffourées dans le Val d'Oise, montre qu'il souffrait d'une "infection très grave" et n'a pas subi de violences, a annoncé jeudi le parquet à l'AFP.

L'autopsie de l'homme de 24 ans, dont le décès mardi a déclenché des échauffourées dans le Val d'Oise, montre qu'il souffrait d'une "infection très grave" et n'a pas subi de violences, a annoncé jeudi le parquet à l'AFP. Sa famille a d'ores et déjà annoncé son intention de réclamer une contre-expertise.

"Il avait une infection très grave", "touchant plusieurs organes", a déclaré à l'AFP le procureur de la République de Pontoise Yves Jannier, ajoutant que le médecin légiste n'avait pas relevé de "traces de violence significatives". Des "égratignures" ont été constatées, "mais rien de significatif", a-t-il ajouté.

"Cette personne n'aurait pas subi des violences"

La cause de la mort d'Adama Traoré, 24 ans, "semble être médicale chez un sujet manifestement en hyperthermie au moment où il a été examiné par services de secours", a poursuivi le magistrat. L'autopsie montre, selon le procureur, que "manifestement cette personne n'aurait pas subi des violences, comme certains membres de sa famille ont pu le dire"

Des échauffourées impliquant une centaine de personnes avaient éclaté mardi soir, lorsque s'est diffusée la nouvelle de la mort d'Adama, 24 ans, lors de son interpellation par les gendarmes mardi après-midi. Le jeune homme a dans un premier temps été présenté comme étant suspecté dans une affaire d'extorsion de fonds. Mais, selon une source proche de l'enquête, Adama se serait en fait interposé lors de l'interpellation de son frère, le véritable suspect recherché dans cette affaire, avant d'être lui-même interpellé.

Les violences qui avaient suivi l'annonce de sa mort mardi, avaient fait cinq blessés légers chez les gendarmes. Elle se sont reproduites mercredi soir, neuf personnes étant interpellées et placées en garde-à-vue.

EN SAVOIR + >>  Nouvelle nuit de violences dans le Val-d'Oise après la mort d'Adama

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : moins de 5000 contaminations en 24 heures, une première depuis septembre

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

"Koh-Lanta" : avant la finale, qui remporte le match des réseaux sociaux ?

EN DIRECT - Transition activée : le camp Biden se félicite de l'annonce de Trump

EN DIRECT - Nicolas Sarkozy jugé pour corruption : le procès suspendu jusqu'à jeudi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent