Elle disparaît deux semaines en forêt pour faire le point

Elle disparaît deux semaines en forêt pour faire le point

FAIT DIVERS - Une habitante de la Meuse, disparue depuis plus de deux semaines, a été retrouvée samedi. Elle se cachait en forêt dans le but de faire le point, a-t-elle expliqué aux gendarmes.

Un soulagement pour les proches. L'inquiétude était grande depuis la disparition de Patricia Maginot, une quinquagénaire résidant à Nettancourt (Meuse), qui n'avait plus donné signe de vie depuis le 17 juillet dernier. C'est son compagnon qui avait signalé sa disparition à la gendarmerie, rapporte L'Est Républicain . Des moyens de recherches importants avaient alors été déployés. La dernière fois que Patricia Maginot avait été vue, c'était sur le chemin entre Nettancourt et la gare de Revigny-sur-Ornain, distante de 7 km.

La disparue se nourrissait de baies

L’angoisse des proches a pris fin samedi soir, quand des connaissances de Patricia Maginot l'ont aperçue en forêt de Revigny-sur-Ornain. Ces derniers ont alors prévenu les gendarmes qui l'ont "retrouvée au lieu-dit La Chapelle", a précisé la gendarmerie de Commercy, citée par le quotidien. La quinquagénaire avait en définitive disparu délibérément pour faire le point, a-t-elle expliqué. Durant la quinzaine de jours passés dans la forêt, cette femme s'est nourrie de baies et prenait soin de se cacher lorsqu'elle était susceptible de croiser du monde. Retrouvée habillée de la même manière qu'au moment de sa disparition, elle a été conduite à l'hôpital pour y subir des examens médicaux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Réunion de Calais sur les migrants : Darmanin désinvite le Royaume-Uni après les propos de Johnson

EN DIRECT - Covid-19 : "J'invite les employeurs à favoriser le télétravail", affirme Elisabeth Borne

Port du masque : voici les lieux où vous allez devoir le remettre

Covid-19 : Olivier Véran annonce un renforcement des contrôles aux frontières et le retour du test obligatoire pour l'Outre-mer

VIDÉO - "Si vous partez maintenant, vous ne pourrez pas revenir" : les voyageurs désemparés après l'arrêt des liaisons Maroc-France

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.