Attentats dans l'Aude : Marine P., la petite amie de Radouane Lakdim, mise en examen et incarcérée

FAITS DIVERS
ENQUÊTE – Les investigations se poursuivent après les attentats commis vendredi dernier dans l'Aude par Radouane Lakdim. Alors qu'un hommage national sera rendu mercredi aux victime de l'attaque, dont le gendarme Arnaud Beltrame, Marine P., la petite amie du djihadiste, a été mise en examen mardi du chef d'"association de malfaiteurs terroriste". Suivez les dernières actualités sur l'enquête et les réactions.
Live
En direct

ÉDITION SPÉCIALE


Suivez en live vidéo l'hommage national au colonel Arnaud Beltrame.

EN DIRECT - Suivez la cérémonie d'hommage national au colonel Arnaud Beltrame

EN DIRECT - Suivez la cérémonie d'hommage national au colonel Arnaud Beltrame
Live

ENQUÊTE 


Interrogé sur France Inter ce mercredi matin, Gérard Collomb a confirmé que Radouane Lakdim "avait reçu une convocation" de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) en vue d'un entretien administratif. L'auteur des attaques de Carcassonne et Trèbes, fiché "S" depuis 2014, allait être "mis en veille" par les autorités qui ne pensaient pas à "une attaque précoce", a déclaré le ministre de l'Intérieur.

ENQUÊTE


Alors que l'enquête se poursuit, cinq jours après les attentats perpétrés dans l'Aude, la petite amie de Radouane Lakdim a été mise en examen mardi soir pour "association de malfaiteurs terroriste". Marine P., 18 ans, a été placée en détention provisoire dans la foulée. 

PORTRAIT


Le matin du périple sanglant de son petit ami, elle a posté sur Facebook une sourate promettant "l'enfer aux mécréants".

Attaques dans l’Aude : qui est Marine P., la petite amie de Radouane Lakdim ?

Attaques dans l’Aude : qui est Marine P., la petite amie de Radouane Lakdim ?
Live
Urgent

ECROUÉE


La petite amie de Radouane Lakdim, Marine P., a été mise en examen du chef d'association de malfaiteurs terroristes en vue de préparer des crimes d'atteinte aux personnes. Elle a sollicité un débat différé sur son placement en détention provisoire. Dans l'attente de ce débat, elle a été incarcérée.

LR


Laurent Wauquiez propose de "créer un délit d'incitation à la haine de la République", dans une interview au Parisien. Il faut "créer ce délit d'incitation à la haine de la République", affirme le numéro un des Républicains, "on a trop d'individus étrangers radicalisés sur notre territoire. Tous les gens qui nourrissent les réseaux intégristes doivent pouvoir être expulsés".

BELTRAME

ENQUÊTE


Le parquet de Paris a requis la mise en examen de la petite amie de Radouane Lakdim pour "association de malfaiteurs terroriste" criminelle et son placement en détention provisoire. 

BELTRAME


Le maire de Versailles proposera au prochain conseil municipal de donner le nom d’Arnaud Beltrame à une rue du nouveau quartier de la gare de Versailles-Chantiers, en mémoire de celui qui avait notamment fait partie du groupement blindé de la gendarmerie mobile de Versailles, de 2002 à 2006.


"Par ce geste, nous voulons rendre hommage à Arnaud Beltrame, lâchement assassiné en se substituant à une otage. Il a consacré sa vie à servir la République et l’intérêt général. Il restera dans les mémoires comme un exemple", écrit François de Mazières, le maire de Versailles. 

ÉCOLES 

ENQUÊTE 


La petite amie de Radouane Lakdim va être présentée à un juge, selon des informations transmises à l'AFP par le parquet. La jeune femme de 18 ans avait été placée en garde à vue vendredi soir. Sa garde à vue avait été prolongée dimanche. 

Info tf1/lci

ENQUÊTE


"Elle m'a dit : 'Je crois que c'est Radouane qui a fait ça. Pourquoi il a fait ça ? Je n'arrive pas à réaliser'.  Elle était sous le choc", rapporte la sœur de la petite amie du djihadiste.

DOCUMENT TF1/LCI - "Il la manipulait" : la sœur de la petite amie de Radouane Lakdim témoigne

DOCUMENT TF1/LCI - "Il la manipulait" : la sœur de la petite amie de Radouane Lakdim témoigne
Live

GISCARD D'ESTAING


"L'armée est l'institution française qui est restée la plus fidèle à la culture de notre pays. C'est-à-dire le désintéressement, le courage et la fidélité", dit l'ancien président de la République.

LAKDIM


Une pétition demande l’interdiction des funérailles à Carcassonne et Trèbes du djihadiste, auteur de l'attaque ayant fait quatre morts vendredi.


Le texte avait recueilli 7084 signatures ce mardi à 17h. Il a été mis en ligne sur Change.org dès vendredi par "Non à l’islamisme radical!".

DUPONT-AIGNAN


Alors que la quasi-totalité de la classe politique a tenu à respecter l'union nationale lors de l'hommage aux victimes des attaques de l'Aude cet après-midi à l'Assemblée, le député et président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan a posté un tweet critiquant cette "soumission collective".

BELTRAME


L'avion transportant le cercueil du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame a décollé de Carcassonne peu avant midi  et a atterri, selon les autorités, vers 14 heures à Villacoublay, dans les Yvelines. Il va être conduit à la caserne Tournon, dans le VIe arrondissement de Paris, où une veillée sera organisée dans l'intimité à la veille de la  cérémonie d'hommage national aux Invalides. Le  ministre de l'Intérieur Gérard Collomb doit notamment lui remettra trois décorations à titre posthume.

FICHE S


Édouard Philippe a répondu cet après-midi à l’Assemblée nationale aux leaders de la droite et du FN qui réclament l’enferment des personnes fichés S. Selon le Premier ministre, réclamer cela "est méconnaître profondément nos outils de renseignements" car "la fiche S est un outil de police, de vigilance qui permet  d'accumuler du renseignement sur une personne pour précisément lever le doute sur l'existence ou non de lien avec le terrorisme ou l'action violente", a-t-il dit. 

La fiche S "n’est pas en elle-même un élément de preuve et elle n'a d'intérêt que si les personnes qu'elle concerne ne savent pas qu'elles le sont", a-t-il ajouté.

ATTENTATS


A l'Assemblée nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a indiqué que 51 attentats avaient été déjoués depuis 2015, 15 ont échoué et 11 ont malheureusement abouti.

HOMMAGE


L'Assemblée nationale a honoré la mémoire des victimes des attaques de l'Aude en respectant une minute de silence ce mardi après-midi.

POUSSIER


L'ex-candidat de la France insoumise, Stéphane Poussier, vient d'être condamné à un an de prison avec sursis pour ses tweets polémiques sur le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. Il est également déchu de ses droits civiques pour une durée de 7 ans. 

QUESTIONS AU GOUVERNEMENT


La séance à l'Assemblée commence avec des questions centrées sur la  lutte contre le terrorisme.

HOMMAGE


L'Assemblée nationale vient de commencer sa séance en observant une minute de silence à la mémoire d'Arnaud Beltrame et des trois autres victimes des attentats de vendredi.

JUSTICE


Jugé en comparution immédiate ce mardi à Lisieux pour "apologie du terrorisme", l'ex candidat LFI avait choqué toute la classe politique en se réjouissant de la mort d'Arnaud Beltrame.

Tweets saluant la mort d'Arnaud Beltrame : l'ex-candidat LFI Stéphane Poussier condamné à un an de prison avec sursis

Tweets saluant la mort d'Arnaud Beltrame : l'ex-candidat LFI Stéphane Poussier condamné à un an de prison avec sursis
Live

ANALYSE


Le héros, "une rencontre entre l'acte et le besoin d'une figure héroïque", selon l'ancien colonel Michel Goya et le psychiatre Boris Cyrulnik.

Mamoudou Gassama, Arnaud Beltrame : ça veut dire quoi, être un héros en 2018 ?

Mamoudou Gassama, Arnaud Beltrame : ça veut dire quoi, être un héros en 2018 ?
Live

HOMMAGE


Des images de l'arrivée du cercueil d'Arnaud Beltrame à la base aérienne de Villacoublay ont été publiées par le ministre de l'Intérieur.

HOMMAGE


Le cercueil d'Arnaud Beltrame est arrivé à l'aéroport de Villacoublay, près de Paris. Il a été accueilli par le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb.

DÉBAT


Invité ce matin de France Inter, Christophe Castaner a répondu à Laurent Wauquiez et Marine Le Pen sur les réponses à apporter au terrorisme.

INFO LCI


Le président de la République s’est entretenu avec la Famille d’Arnaud Beltrame hier après-midi. 

HOMMAGE 


Le cercueil d'Arnaud Beltrame est arrivé sur le tarmac de l'aéroport de Carcassonne, avant d'être transporté à Paris pour l'hommage national de mercredi. Les proches et les collègues du gendarme tué à Trèbes lui rendent un premier hommage.

HÉROS


En 2005, Arnaud Beltrame a secouru une Française en danger en Irak. Récit du précédent fait d'arme du gendarme assassiné dans le supermarché de Trèbes.

De l'Irak au Super U de Trèbes, Arnaud Beltrame un homme plusieurs fois héros

De l'Irak au Super U de Trèbes, Arnaud Beltrame un homme plusieurs fois héros
Live

TÉMOIN


"Quand je lui ai palpé le pouls, j'ai pu constater qu'il était déjà décédé". Jean Lemoine, médecin du travail, se trouvait à l'étage du supermarché pendant la prise d'otage, il a tenté de secourir le boucher assassiné.

RENSEIGNEMENT


Radouane Lakdim devait être entendu par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), qui l'avait convoqué à un "entretien d'évaluation", indique l'AFP, confirmant une information de RTL. Sa lettre de convocation lui avait envoyée en mars et le terroriste devait reprendre contact avec le ministère de l'Intérieur pour fixer une date de rendez-vous.

DOCUMENT


La sœur et la cousine de Radouane Lakdim se sont confiées aux équipes de TF1/LCI. Selon elles, l'auteur des attaques dans l'Aude était resté discret quant à son projet meurtrier. "Il a amené ma petite sœur à l'école, comme d'habitude", expliquent-elles, au moment d'évoquer leurs derniers instants avec lui.

HOMMAGE 


C’est le le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb qui ira accueillir la dépouille  d'Arnaud Beltrame tout à l’heure à la base aérienne de Villacoublay, en compagnie du directeur général de la gendarmerie Richard Lizurey. À cette occasion, le militaire assassiné sera décoré à titre posthume des médailles de la sécurité intérieure, de la gendarmerie nationale et de celle pour acte de courage et dévouement, a détaillé la Place Beauvau. 


Pour rappel, l’Elysée a annoncé lundi soir que le gendarme héroïque sera promu au grade de colonel à titre posthume. 

HOMMAGE 


Alors qu’un hommage national sera rendu mercredi à Arnaud Beltrame, la dépouille du gendarme héroïque doit être transportée vers Paris ce mardi autour de la mi-journée. "En accord avec la famille, une veillée réservée à ses frères d'armes" sera organisée mardi soir "dans l'intimité" à la caserne Tournon, dans le VIe arrondissement de Paris, a fait savoir la présidence de la République lundi soir.

HOMMAGE


L"Elysée a annoncé ce lundi soir que le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame serait promu au grade de colonel à titre posthume au cours de la cérémonie aux Invalides mercredi.

CHRONOLOGIE 


Lors d’une conférence de presse ce lundi, le procureur de Paris, François Molins, a livré la chronologie des attaques terroristes qui ont eu lieu vendredi dans l’Aude. Il a également révélé les blessures à l'origine de la mort du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame.

Attentats dans l’Aude : le récit minute par minute de la tragédie

Attentats dans l’Aude : le récit minute par minute de la tragédie
Live
Info tf1/lci

UNE SOEUR DE LAKDIM TÉMOIGNE


L’une des sœurs de Radouane Lakdim s’est confiée à TF1. Vendredi à la mi-journée, elle et son autre sœur se sont rendues au Super U de Trèbes dès qu’elles ont appris que leur frère était à l’origine de la prise d’otage. "On nous a fait rentrer dans un hall à l'arrière de Super U. On nous a promis qu'on allait parler avec lui pendant 4 heures. Mais ils (les gendarmes, ndlr) nous ont rien dit et on n’a pas parlé, ni négocié avec lui. Je voulais le convaincre qu'il était en train de faire n'importe quoi. Ce n'est pas un comportement que mon frère avait donc je ne comprenais pas pourquoi en fait il faisait ça", a-t-elle expliqué.

MOLINS


Le procureur de Paris, François Molins, a évoqué la garde à vue de la compagne de Radouane Lakdim, âgée de 18 ans et convertie à l’islam depuis l’âge de 16 ans. "Elle a crié 'Allah Akbar' de son interpellation", a-t-il fait savoir. A ce stade des investigations, il semble qu’elle n’a plus eu "plus de contact téléphonique avec Radouane Lakdim depuis janvier" mais François Molins n’exclut pas des contacts "avec des applications sécurisées".


La jeune femme nie toujours avoir été mise au courant du projet djihadiste. Pourtant, une publication suspecte laisse les enquêteurs perplexes quelques heures avant les attaques. "Il a en outre été établi qu'elle a posté le 23 mars à 6 heures du matin une sourate indiquant que les mécréants étaient promis à l'enfer", a déclaré le procureur de Paris.

MOLINS


Lors d’une conférence de presse ce lundi soir, le procureur de Paris, François Molins, est revenu sur la chronologie des attaques perpétrées par Radouane Lakdim vendredi dans l'Aude. Il a notamment expliqué dans quelles conditions le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est parvenu à prendre la place d’une otage. Il a également révélé les causes de son décès. "L’autopsie du gendarme a permis de découvrir des lésions balistiques non-létales et des blessures au visage, et surtout, plusieurs lésions par armes blanches au larynx et à la trachée qui ont provoqué son décès", a précisé le procureur de Paris.

MOLINS

SERGE PAPIN


Le PDG de Système U, Serge Papin, ne sait pas quand le supermarché de Trèbes pourra rouvrir ses portes. "Je ne peux pas vous donner de date à l’heure où on se parle, il y a beaucoup de choses à régler. Il faut que tout le monde soit prêt. Il faudra sans doute aussi en discuter avec les collaborateurs. Ce n’est pas si simple de reprendre le travail après ce qu’ils ont vécu. Je n’ai pas la date aujourd’hui", a-t-il indiqué à RTL.


Il précise des mesures de sécurité nouvelles pourraient être mis en place pour éviter un nouveau drame. "C’est un sujet dont il faudra parler. La période pour l’instant est au recueillement. Il y a un dispositif qui est prévu par les pouvoirs publics. Est-ce qu’il va évoluer ? Ça n’est pas simplement à moi de le dire. Cette partie sécuritaire sera abordée dans les jours qui viennent y compris par des spécialistes plus à même que moi de le regarder. Pour l’instant j’accompagne humainement mes équipes mais je ne mésestime pas pour autant le problème de la sécurité", confie Serge Papin.

Info tf1/lci

HOLLANDE ET SARKOZY AUX INVALIDES


Selon nos informations, Nicolas Sarkozy et François Hollande assisteront mercredi à l'hommage national aux Invalides organisé pour le gendarme Arnaud Beltrame.

PAU


Une rue de Pau portera bientôt le nom d'Arnaud Beltrame. Une délibération a été votée en ce sens ce lundi lors d'un conseil municipal, annonce La République des Pyrénées.

SURENCHÈRE


Le passage à l'acte de Radouane Lakdim, fiché S depuis 2014, a relancé le débat sur la surveillance des personnes radicalisées. Ce lundi, plusieurs personnalités de droite y vont de leur proposition : internement des plus dangereux, déchéance de la nationalité française, expulsion... Quant à la gauche, elle dénonce des propositions démagogiques.

Fichés S : Wauquiez, Le Pen, Dupont-Aignan font dans la surenchère

Fichés S : Wauquiez, Le Pen, Dupont-Aignan font dans la surenchère
Live

“ARNAUD BELTRAME, MON MARI“


Marielle, la femme du gendarme Arnaud Beltrame s'est confiée au journal La Vie. Dans un texte émouvant, elle rend hommage à son époux : "être gendarme, ça veut dire protéger. Mais on ne peut comprendre son sacrifice si on le sépare de sa foi personnelle. C'est le geste d'un gendarme et le geste d'un chrétien. Pour lui les deux sont liés, on ne peut pas séparer l'un de l'autre. Pour lui les deux sont liés, on ne peut pas séparer l'un de l'autre", explique-t-elle. Arnaud et Marielle venaient tout juste de se marier civilement et préparaient leur mariage religieux, qui devait avoir lieu au mois de juin.

ATTAQUES DANS L'AUDE


Le procureur François Molins tiendra une conférence de presse à 19H00 à Paris. Vous pourrez la suivre en direct sur LCI.

VATICAN


Le pape François a condamné lundi l'attaque menée vendredi par un jihadiste dans le sud de la France et salué l'héroïsme du gendarme  tué après s'être livré à l'assaillant pour sauver une otage. Dans un télégramme envoyé lundi à l'évêque de Carcassonne et de Narbonne, Mgr Alain Planet, le pape a fait part de sa "tristesse" et exprimé sa "sympathie" aux blessés et à leurs familles, ainsi qu'à toutes les personnes touchées par le drame.

POLITIQUE


Le président du groupe MoDem à l'Assemblée, Marc Fesneau, a dénoncé lundi une "instrumentalisation" par Laurent Wauquiez et Marine Le Pen des attaques jihadistes de l'Aude, avec des propos "accusatoires à l'encontre de l'Etat", contraires à "ce dont le pays a besoin".

Quatre personnes ont été tuées dans une série d'attaques survenues dans l'Aude, vendredi 24 mars au matin. Un homme armé a tout d'abord tué un homme à Carcassonne et tiré sur des CRS avant de prendre en otage plusieurs personnes dans un supermarché, où il a de nouveau tué trois personnes. Il a été abattu en début d'après-midi.


L'individu se réclamait de Daech. Il était connu des services de renseignement.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Attentats dans l'Aude : quatre morts

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter