Enquête ouverte après la publication d'une photo de Salah Abdeslam

FAITS DIVERS
DirectLCI
POLEMIQUE - Une enquête interne a été ouverte dans la prison de Bruges où Salah Abdeslam est détenu. Un cliché du terroriste présumé a fuité dans la presse ce mardi.

Le cliché a fait beaucoup parler. Il est désormais l'objet d'investigation. Une enquête interne a été ouverte à la centrale de haute sécurité de Bruges après la publication mardi par le journal flamand Het Nieuwsblad d'une photo de Salah Abdeslam. 

"Nous nous réunissons dans l’après-midi pour comprendre comment cette photo a pu fuiter", a indiqué au Soir une porte-parole du centre pénitentiaire. On y voit le suspect-clé des attentats de Paris, barbu et cerné, dans ce qui semble être une cellule. Il s'agit de la première photo dévoilée de Salah Abdeslam depuis son arrestation à Bruxelles le 18 mars dernier. Si le cliché a été pris et diffusé par un employé de la prison de Bruges, celui-ci " risque évidemment le renvoi", a-t-elle précisé. 

"Prisonnier modèle"

Outre la photo du terroriste présumé, le quotidien Het Nieuwsblad a obtenu les confidences d'un gardien de la prison de Bruges. Il présente Abdeslam comme "un prisonnier modèle", "un très bon garçon", qui "a de l'appétit". Ses conditions de détention dans le quartier de haute sécurité seraient drastiques : "un geôlier vérifie huit fois par heure" sa cellule, dans laquelle la "lumière est coupée".

Salah Abdeslam devrait y rester encore quelque temps. Jeudi dernier, son avocat avait affirmé qu'il ne serait pas remis "avant plusieurs semaines" à la France, la justice belge souhaitant l'entendre au moins dans l'enquête sur une fusillade survenue à Bruxelles trois jours avant son arrestation.

A LIRE AUSSI >>  VIDEO - Le père de Salah Abdeslam espère que son fils "va parler"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter