Épidémie de grippe : un enfant de 9 ans est mort à Lourdes

DÉCÈS - Un enfant âgé de 9 ans est mort de la grippe, la nuit dernière, à Lourdes. Cette année, l'épidémie touche des patients plus jeunes et est particulièrement virulente.

Son état s'était aggravé depuis jeudi dernier mais les médecins n'ont rien pu faire. Le petit Kylian, 9 ans, est mort de la grippe, peu après son admission aux urgences de l'hôpital de Lourdes. Depuis le début de la semaine, ses parents, dont sa maman, professionnelle de santé, se relayaient pour le soigner mais c'est ce jeudi, que l'état du petit garçon s'est aggravé, indique La Depêche du Midi. 


Sa maman l'a alors conduit au CHU de la ville, qui n'a rien pu faire pour sauver le petit garçon. Une cellule psychologique a été ouverte dans l'école et au collège où est scolarisée la grande soeur de Kylian. "Lundi, le dispositif sera reconduit et complété d’une cellule d’écoute", indiquent nos confrères. Ce décès vient s'ajouter aux 70 morts déjà recensés depuis le début de l'épidémie. 

Cette année, les jeunes sont particulièrement touchée par l'épidémie

Cette semaine, Agnès Buzyn avait prévenu que l'épidémie était sévère et que la souche virale "est assez peu connue par le système immunitaire des jeunes. Il y a beaucoup d'enfants et de jeunes qui aujourd'hui consultent aux urgences", avait-elle déclaré. Cette année, la répartition des décès est différente, par rapport aux années précédentes. "Parmi les cas admis en réanimation (depuis le début de l'épidémie, ndlr), 70 sont décédés : trois étaient âgés de moins de quinze ans, 29 de 15 à 64 ans et 38 de 65 ans et plus", a souligné Santé publique France.


Interrogé par LCI, Mathias Wargon, chef de service Urgences et SMUR Centre hospitalier de Saint Denis, indiquait que les jeunes étaient plus touchés que d'habitude car "lorsqu’il s’agit d’une souche déjà connue (c'est-à-dire qu'il y a eu une épidémie du même type de virus il y a plusieurs années), alors les personnes âgées sont probablement déjà immunisées", expliquait-il. "On a déjà eu la même situation avec le virus A(H1N1) avec une atteinte grave de jeunes et notamment de femmes enceintes. Actuellement il y a plusieurs types de grippe en circulation ; du coup certains vaccinés peuvent être infectés malgré tout", expliquait le Dr Wargon. 

En vidéo

L'épidémie de grippe ravage la France

A date, le seuil épidémique de la grippe a été franchi dans toutes les régions de France. Selon les chiffres officiels, cet hiver,  936 000 personnes ont consulté un médecin pour des symptômes grippaux. En France, l'âge moyen des malades se situe autour de 40 ans. La direction générale de la Santé (DGS) continue donc d’appeler à adopter des gestes simples, les "gestes barrières" pour limiter la transmission de la maladie.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L’épidémie de grippe saisonnière

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter