Essonne : coup de marteau et coup de feu dans un lycée à Draveil

Essonne : coup de marteau et coup de feu dans un lycée à Draveil

AGRESSION - Un lycéen a été blessé par un coup de marteau ce lundi à Draveil, dans l'Essonne. Lors de son agression, un coup de feu a également été tiré.

Selon Georges Tron, le maire de la ville, les violences "pourraient être liés à un conflit de bandes entre le quartier des Mazières et celui des Bergeries". Selon le parquet d'Evry, ce lundi  au lycée de Draveil, dans l'Essonne, "il y a eu un coup de feu" lors d'une rixe. L'agression a eu lieu "au moment de la pause matinale, lorsque les portes étaient ouvertes" a quant à elle indiqué la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de l'Essonne. Deux jeunes ont passé la grille de l'établissement Nadar et ont agressé un élève sur le parvis.

L'élève en question, âgé de 15 ans, "a reçu un coup de marteau à la tête". "Il a été transporté à l'hôpital, mais son pronostic vital n'est pas en danger" a précisé la DDSP. Trois élèves du lycée sont rentrés dans la bagarre pour le défendre. Un coup de feu a été tiré et les deux agresseurs extérieurs au lycée "ont réussi à prendre la fuite". Les trois lycéens qui se sont jetés dans la mêlée ont été interpellés et placés en garde à vue.

Enquête ouverte pour violences aggravées

L'enquête, ouverte pour violences aggravées et confiée au commissariat de Draveil, "devra déterminer le mobile de l'agression et le rôle des différents mineurs mis en cause" a annoncé le parquet d'Evry. Le lycée dispose d'une vidéosurveillance qui "contribuera efficacement à l'enquête" ont fait savoir la préfecture et la direction académique de l'Essonne, dans un communiqué commun.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Alerte enlèvement : une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

REVIVEZ - PSG-Bayern Munich (0-1) : malgré la défaite, Paris verra à nouveau les demies

EN DIRECT - États-Unis : Pfizer dit pouvoir livrer 10% de doses de vaccins de plus que prévu d'ici fin mai

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter