Essonne: il se faisait livrer de la drogue et des faux billets à domicile

FAITS DIVERS
FAITS DIVERS – Un homme de 25 ans a été interpellé jeudi dernier à son domicile de Longjumeau (Essonne) après que les douanes ont intercepté la veille un colis qui contenait de faux billets. L'individu, qui commandait sur Internet de la monnaie fiduciaire et du haschich, comparaîtra en décembre devant le tribunal correctionnel d’Évry.

Il n'en était pas à sa première mais cette fois, il aurait pu attendre longtemps. Mercredi 29 octobre, les douaniers ont intercepté un colis au centre de tri postal de l'Essonne à destination d'un individu domicilié à Longjumeau. A l'intérieur, ils ont découvert 40 faux billets de 50 euros soigneusement empilés.

Dès le lendemain, les policiers se sont rendus chez le destinataire de la fausse monnaie. Interpellé et placé en garde à vue, le jeune homme de 25 ans a reconnu les faits qui lui étaient reprochés.

Onion routeur

"Le suspect a admis devant les enquêteurs avoir commandé de fausses coupures en provenance des Pays-Bas. Il a dit avoir fait ça déjà trois ou quatre fois, précise une source policière. Il a également indiqué avoir déjà commandé de la drogue qu'il se faisait livrer par voie postale. Il a assuré que le haschich, comme les billets étaient destinés à son usage personnel".

Le jeune homme utilisait le réseau Tor (acronyme de The Onion Routeur, réseau permettant à tout internaute d'assurer son anonymat en transférant le trafic Internet au travers d'un réseau décentralisé) pour obtenir ces produits. "Beaucoup de jeunes passent par ce réseau sans réaliser les risques qu'ils prennent. Ils ont vu des reportages à la télé et veulent faire la même chose. Les conséquences peuvent être très lourdes" précise la source policière.

Remis en liberté après 24 heures de garde à vue, l'homme de 25 ans comparaîtra en décembre devant le tribunal correctionnel de d'Evry (Essonne) pour détention, transport et mise en circulation de fausse monnaie. Pour ces faits, il encourt jusqu'à dix ans de prison.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter