Essonne : l'auteur présumé des viols en forêt de Sénart mis en examen

Essonne : l'auteur présumé des viols en forêt de Sénart mis en examen

JUSTICE - Un homme suspecté d'avoir commis plus de 30 viols dans une forêt de l'Essonne entre 1995 et 2001 a été mis en examen mercredi soir, au terme d'une longue enquête.

Le parquet a annoncé mercredi soir la mis en examen d'un homme soupçonné d'une trentaine de viols dans la forêt de Sénart, dans l'Essonne, entre 1995 et 2001. Identifié au terme d'une longue enquête grâce à son ADN, il avait été placé en garde à vue lundi. Selon le procureur Eric Lallement, le procureur d'Evry, le suspect a déclaré "ne pas nier les faits mais ne pas s'en rappeler". 

Arrêté à Roubaix

Les enquêteurs sont remontés au suspect, arrêté lundi, en comparant l'ADN prélevé sur les victimes avec ceux enregistrés au Fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg) susceptibles d'être issus de la même parenté. Ils ont ainsi mis en évidence les profils génétiques de membres de sa famille, expliquent les sources policières. Lorsqu'ils sont arrivés en octobre au domicile familial, à Corbeil-Essonnes, l'un des membres de la famille, l'homme désormais en garde à vue, était en fuite. Il a été interpellé lundi à Roubaix, alors qu'il revenait de l'étranger.

Le mode opératoire de l'auteur présumé des viols était souvent le même, avait précisé le procureur lors de sa conférence de presse : "L'homme circulait sur un cyclomoteur dans les allées de la forêt de Sénart puis repérait sa victime". "Il simulait ensuite une panne de cyclomoteur" et se jetait sur elle, lui donnant plusieurs coups avant de la violer, en portant toujours son casque.

EN SAVOIR + >> Comment la police a retrouvé la trace du suspect

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination des enfants au menu du Conseil de défense lundi

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

VIDÉO - Indonésie : l'éruption du volcan Semeru fait au moins 13 morts, des milliers d'habitants ont fui Java

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.