Révoltée, la mère d'Aurélie Fouquet s'adresse à Redoine Faïd : "Rendez-vous, assumez ce que vous avez fait"

RÉACTION - "Je suis révoltée par cette deuxième évasion", affirme Elisabeth Fouquet, dont la fille, Aurélie Fouquet a été tuée par Redoine Faïd lors d'un braquage en 2010. Au micro d'Europe 1, elle s'adresse directement au braqueur et répond aussi à Béatrice Dalle, qui se réjouissait lundi de cette évasion.

Elisabeth Fouquet était sur la plage avec son petit-fils lorsqu’elle a appris l’évasion de Redoine Faïd, le meurtrier de sa fille, Aurélie. "Ça a été un moment d’effroi. J’ai eu la chair de poule, ça m’a tétanisée", décrit-elle alors qu’elle est interviewée par Europe 1. En colère suite à cette deuxième évasion du braqueur multirécidiviste, elle le supplie désormais de se rendre aux autorités.


"Ça a été tellement court, tellement facile, tellement improbable, que ça puisse se dérouler de la sorte… [..] Pour moi il y a un dysfonctionnement. Ce n’est pas possible", déplore Elisabeth Fouquet, révoltée par cette deuxième évasion. C’est malgré tout avec calme qu’elle s’adresse au meurtrier de sa fille au micro d’Europe 1 : " S’il vous plaît, rendez-vous. Quoi qu’il arrive, ou que vous soyez, de toute façon à un moment donné la justice vous retrouvera, vous rattrapera. Votre passé vous rattrapera". "Et assumez tout simplement ce que vous avez fait", lui assène-t-elle tout en lui demandant de ne pas faire de nouvelle victime.

Je lui souhaite de ne pas vivre ce que nous avons vécu. Elisabeth Fouquet

Sur son compte Instagram lundi, Béatrice Dalle se réjouissait de l'évasion de Redoine Faïd.  "Que Dieu te protège. Bravo Redoine Faïd, toute la France est avec toi, enfin moi en tout cas c'est sûr...", écrivait-elle. Interrogée sur ces propos, la mère d’Aurélie Fouquet garde là encore son calme, rétorquant placidement : "Elle se positionne sur des faits par lesquels elle n’est absolument pas concernée. Je lui souhaite de ne pas vivre ce que nous avons vécu. De ne pas perdre dans de telles conditions un être aimé, un être cher. Un être qui vous manquera toute votre vie".

Désormais, elle affirme être chaque jour dans l’attente. "Il faut qu’il soit repris. Qu’il puisse retrouver sa place, là où il doit être. Incarcéré, dans un lieu protégé."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Redoine Faïd en cavale après une incroyable évasion

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter