Evasion de Redoine Faïd : perquisitions chez des proches du braqueur dans l'Oise

CAVALE - Des perquisitions ciblant des proches de Redoine Faïd ont eu lieu ce mercredi matin dans l'Oise. Le braqueur s'est évadé le 1er juillet dernier de la prison de Réau, et est depuis toujours en cavale.

Redoine Faïd s'est évadé de la prison de Réau le 1er juillet dernier. Pour essayer de faire avancer l'enquête, une opération de police s'est déroulée ce mercredi dans l'Oise.  Selon nos informations, les perquisitions ont ciblé des membres directs de la famille de Redoine Faïd à Creil, où le braqueur en cavale a des attaches. Toutes les personnes dont le domicile a été perquisitionné étaient présentes mais aucune n'a été interpellée. Des téléphones et des ordinateurs ont été saisis pour être exploités dans les jours qui viennent. Aucun ami ou ex-complice n'était en revanche concerné.


Le domicile de Brahim Faïd a notamment été fouillé par les forces de l'ordre. Frère aîné de Redouane Faïd, il était présent au parloir le 1er juillet dernier lorsque le commanda est entré à Réau pour exfiltrer le braqueur à l'aide d'un hélicoptère. Il avait été placé en garde à vue avant d'être relâché sans poursuite. 

Redoine Faïd a été condamné en avril à 25 ans de prison pour son rôle d'"organisateur" dans un braquage raté en 2010, qui avait coûté la vie à une policière municipale. Mais le 1er juillet dernier, il s'est évadé de la prison de Réau, en Seine-et-Marne, aidé par un commando armé qui avait auparavant pris en otage un pilote d'hélicoptère.


Dix jours plus tard, les enquêteurs avaient mis la main au nord de Paris sur un sac contenant notamment des armes, des cagoules et une disqueuse qu'ils soupçonnent d'avoir appartenu au commando. Une semaine auparavant, le dernier véhicule connu à bord duquel le braqueur pourrait avoir pris place avait également été retrouvé dans le nord de la région parisienne.

Faïd à deux doigts d'être arrêté fin juillet

Le 24 juillet, Redoine Faïd a échappé de peu aux forces de l'ordre dans le Val d'Oise. Après une course poursuite avec les gendarmes terminée sur un parking de supermarché de Sarcelles, le braqueur et son complice avaient réussi à s'enfuir après avoir abandonné leur véhicule, dans lequel avait été retrouvés des explosifs factices et de fausses plaques d'immatriculation.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Redoine Faïd en cavale après une incroyable évasion

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter