Evry : il tue sa femme à la machette devant ses quatre enfants

FAITS DIVERS
ESSONNE - Une femme a été tuée à coups de machette lundi matin par son mari, sous les yeux de leurs enfants. Un simple baby-sitting effectué par l'une de ses filles dans l'appartement familial serait à l'origine de sa colère.

"Un véritable drame que je ne sais pas qualifier, absolument barbare". C’est ainsi que Francis Chouat, le maire PS d’Evry, a décrit au Parisien ce qui s’est déroulé lundi matin dans sa commune : une mère de famille a été tuée par son mari à coup de machette, sous les yeux de ses enfants. Deux jeunes filles de 18 et 16 ans, et leurs deux jumelles, âgées de 6 ans.

Troubles psychiatriques graves

Selon le quotidien, c’est le baby-sitting que l’ainée effectuait au domicile familiale qui aurait rendu fou de rage son père, en congé. Celui-ci s’en serait alors violemment pris à elle. C’est à ce moment là que la mère se serait interposée, mais son mari était déjà incontrôlable. "Il la frappe, lui assène plusieurs coups de machette, allant jusqu’à lui trancher les pieds et une main", détaille le Parisien.

Les enfants contactent rapidement les secours, qui ne tardent pas à arriver. Des efforts vains, leur mère succombant à ses blessures peu après son arrivée à l’hôpital. La fratrie et les deux enfants que l’ainée gardait sont, eux, hospitalisés. De même que le père. "L’hospitalisation d’office du père laisse entendre des troubles psychiatriques graves, mais cette famille n’avait pourtant jamais posé de problèmes", a assuré Francis Chouat. Une famille appréciée au sein du quartier. Les voisins et les amis ont d’ailleurs créé une cagnotte pour financer le rapatriement de la défunte en Algérie.

Lire et commenter