EXCLUSIF - Meurtre d'Alexia Daval : son mari Jonathann "répondra aux questions", selon l'un de ses avocats

INTERVIEW - L'un des trois avocats de Jonathann Daval, Me Samuel Estève, a répondu aux questions de LCI à propos de son client, qui a avoué, mardi 30 janvier, avoir tué sa femme Alexia. Un entretien exclusif diffusé dans la matinale de ce vendredi.

Jonathann Daval devait être auditionné jeudi 1er mars par le juge d'instruction en charge de l'affaire du meurtre de son épouse, Alexia Daval. Une première depuis le 30 janvier et l'interrogatoire de première comparution où il s'était vu notifier sa mise en examen, après son passage aux aveux. Mais la météo ayant empêché la rencontre d'avoir lieu, le meurtrier présumé est retourné en détention pour quelques jours, à la maison d'arrêt de Dijon.


C'est dans cette ville que LCI a rencontré Me Samuel Estève, avocat du meurtrier présumé aux côtés du désormais célèbre Randall Schwerdorffer et d'Ornella Spatafora, pour ce que la défense de Jonathann Daval présente comme leur dernière intervention médiatique : "On ne communiquera pas sur des éléments du dossier, sauf si on se retrouve dans une position identique". Le dossier commande en effet la prudence, alors que la séquence ultra-médiatique des aveux de Jonathann Daval avait notamment vu Me Schwerdorffer devancer la procureure dans la communication des éléments délivrés par le jeune homme pendant son audition. Une séquence que Samuel Estève s'est refusé à critiquer, assurant n'avoir "aucun reproche" à faire à ses collègues. 

"Ce n'est pas une marionnette qu'on manipule"

L'avocat dijonnais s'est toutefois exprimé sur l'état de santé de son client : "C'est extrêmement compliqué pour lui. Il faut qu'il lutte contre sa souffrance morale et psychique. C'est une sorte de survie." Un état qui a conduit à son placement à l'isolement, une décision "essentielle" pour Me Estève, "compte tenu du risque qu'il y avait à ce qu'il cotoie les autres détenus. Donc il ne voit personne en dehors du personnel pénitentiaire, de ses avocats, du psychologue."


Alors que le déroulement des faits reste encore flou, Jonathann Daval ayant reconnu avoir tué son épouse mais pas avoir brûlé son corps, son témoignage demeure crucial. Compte-t-il collaborer avec la justice ? "Je ne suis pas sûr qu'il ait d'intentions, de plans bien précis. Il en  est pas là. C'est beaucoup plus compliqué que ça. Il répondra aux questions, je suppose. Nous, on l'accompagne, on le défend. Après, il a aussi son autonomie. Ce n'est pas une marionnette qu'on manipule."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Mort d'Alexia Daval : son mari Jonathann mis en examen

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter