EXCLUSIF TF1/LCI - "Arnaud ne supportait pas la médiocrité" : le témoignage digne de la mère d'Arnaud Beltrame

EXCLUSIF TF1/LCI  - "Arnaud ne supportait pas la médiocrité" : le témoignage digne de la mère d'Arnaud Beltrame

DOCUMENT – La mère d'Arnaud Beltrame, ce gendarme qui a succombé à ses blessures samedi après avoir échangé sa vie contre celle d'une employée du supermarché de Trèbes, lui a rendu hommage. Au micro de notre équipe, Nicolle dresse le portrait d'un fils habité par sa fonction.

"C'était sa vie, c'était son idéal." Au micro de notre équipe, la mère d'Arnaud Beltrame a rendu hommage à son fils, mort samedi après avoir été blessé vendredi à Trèbes (Aude) au cours de la prise d'otages dans un supermarché. Nicolle revient sur cet acte de bravoure unanimement salué et sur la personnalité exemplaire de ce lieutenant-colonel tombé en héros à 44 ans : "Arnaud ne supportait pas la médiocrité. Il voulait toujours aller plus vite, plus loin, plus fort. C'était sa raison de vivre", a raconté très dignement cette femme. 

Toute l'info sur

Attentats dans l'Aude : quatre morts

Lire aussi

Celle-ci s'est par ailleurs dite "surprise" d'apprendre la mort de son fils : "Cela s'est passé à Carcassonne, un lieu qui était pour moi paisible. Je ne pensais pas que cela se passerait là, d'autant que par le passé il a connu des actions beaucoup plus délicates", dit-elle, comme une allusion aux faits d'armes de cet ancien soldat passé notamment par le GIGN. 

Un autre de ses fils, Damien, âgé de 8 ans de moins qu'Arnaud, a lui aussi adressé un message d'admiration et de paix. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de précipitations en 48h : la Sicile frappée par des inondations meurtrières

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.