Exhibition sexuelle : "J’envisage de porter plainte contre l’homme qui a frappé Robert Rochefort" déclare son avocat

FAITS DIVERS
FAIT DIVERS – Emmanuel Pierrat, l’avocat du député européen MoDem Robert Rochefort, revient sur LCI sur les faits d’exhibition sexuelle reprochés à son client. Il n’exclut pas de porter plainte contre l’homme qui se serait "jeté" sur lui et l’aurait "roué de coups".

Une semaine jour pour jour après l’interpellation de Robert Rochefort dans le Castorama de Vélizy-Villacoublay (Yvelines), Maître Emmanuel PIerrat a déclaré ce mercredi à LCI que "son client allait bien". "Mieux en tous cas. Ca n’est pas drôle du tout, comme vous pouvez l’imaginer" nuance-t-il. Le 31  août, le député européen avait été arrêté pour des faits d’exhibition sexuelle commis devant deux adolescentes dans les rayons du magasin de bricolage. 


Dans un communiqué publié mardi, Robert Rocherfort, qui a reconnu une partie des faits, déclare : "Les pires atrocités continuant à être diffusées, je tiens à affirmer aujourd’hui le non-fondement de ces accusations". Il ajoute : "J’ai chargé Maître Emmanuel Pierrat de me représenter pour rétablir la vérité des faits. Nous entreprendrons dans les jours qui viennent les démarches que nous jugerons les plus opportunes au rétablissement de cette vérité. Je précise notamment que ces faits se sont produits dans un contexte où j’ai été frappé, violemment jeté à terre par une personne ne faisant pas partie de l’établissement".

"Cette affaire a pris une proportion démente en quelques heures parce que Monsieur Rochefort est député européen, commente Emmanuel Pierrat. Aujourd’hui, j’envisage sincèrement de porter plainte pour coups et blessures contre l’homme qui faisait ses achats dans le magasin et qui a frappé mon client en le traitant de pédophile. Ce monsieur se considère aujourd’hui comme plaignant (ndlr : il a porté plainte pour exhibition sexuelle). Or, jusqu’à preuve du contraire, quand un citoyen fait quelque chose d’anormal, la méthode normale ne consiste certainement pas cogner les gens surtout quand il y a des vigiles dans l’établissement où l’on se trouve". 


Selon Me Pierrat, "il n’y a à ce jour que cette plainte contre monsieur Rochefort". "Le parquet ne poursuit pas Robert Rochefort, les vigiles non plus, les parents des adolescentes non plus, la direction du magasin non plus. Il n’y a que ce monsieur…". 

"François Bayrou viole la présomption d’innocence"

Mardi soir, Robert Rochefort concluait son communiqué par ces mots : "En attendant les suites que nous choisirons de donner à cette affaire, je ne demande rien d’autre que ce à quoi a droit tout citoyen -le respect de la présomption d’innocence- et je ne peux que regretter que certains aient si rapidement écarté ce principe essentiel de notre justice ".   Emmanuel Pierrat rappelle que "son client a été lâché de partout". "François Bayrou viole la présomption d’innocence. En étant candidat à l’élection présidentielle, ça me plait beaucoup", ironise-t-il. 


Mardi matin, le président du MoDem, a en effet démis Robert Rochefort de ses fonctions à la direction du parti. "Je ne vais pas attaquer Monsieur Bayrou, ajoute Emmanuel Pierrat. Mon client n’est pas viré du MoDem. Il n’a pas démissionné du Parlement Européen. N’être plus vice-président du MoDem, il s’en remettra". 


Pour des faits d'exhibition sexuelle, Robert Rochefort risque une amende pouvant aller jusqu'à 1.000 euros et peut éventuellement faire l'objet d'une injonction de soins. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter