Faux, escroquerie et blanchiment : Thomas Fabius est sorti de garde à vue

Faux, escroquerie et blanchiment : Thomas Fabius est sorti de garde à vue

DirectLCI
GROS SOUS - Thomas Fabius a été placé en garde à vue dans une enquête pour faux, escroquerie et blanchiment. L'appartement du fils du ministre des Affaires étrangères a été perquisitionné.

Thomas Fabius est de nouveau libre, après douze heures de garde à vue. Le fils aîné du ministre des Affaires étrangères y avait été placé mardi 15 décembre à Nanterre (Hauts-de-Seine). Comme le révélait i

Mandat d'arrêt international

Les faits qui lui sont reprochés découlent de son addiction au jeu, qui lui valent d'être visés par un mandat d'arrêt international pour des chèques impayés à hauteur de plusieurs millions de dollars dans des casinos de Las Vegas. Il est par ailleurs interdit de casinos en France.

Une information judiciaire avait été ouverte en 2013 pour éclaircir d'importants mouvements de fonds qui pourraient avoir transité par les comptes de Thomas Fabius. Les enquêteurs s'intéressent notamment à l'acquisition en 2012 d'un appartement à Paris pour sept millions d'euros. La transaction avait fait l'objet d'un signalement à la cellule anti-blanchiment de Bercy, Tracfin.

A LIRE AUSSI >> Thomas Fabius, le drôle de parcours d'un fils de

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter