Moselle : un arbitre d’origine marocaine trouve une tête de porc dans son vestiaire

Moselle : un arbitre d’origine marocaine trouve une tête de porc dans son vestiaire

DirectLCI
FOOTBALL - Alors que le ramadan vient de commencer, un arbitre marocain a été visé par un acte à caractère raciste, dimanche dernier. Une plainte devrait être déposée.

Après une rencontre sportive entre deux clubs amateurs, Entrange et Serémange en Moselle, un arbitre a retrouvé une tête de porc dans son vestiaire censé être fermé à clé pendant les matchs. 


L’un des arbitres, qui est marocain, insiste sur le côté raciste de l'acte. Le jeune homme de 22 ans devrait déposer plainte. "Ça ne m’est jamais arrivé. On voit dans le regard que les gens se sentent mal à l’aise par rapport à moi. Ça crée une tension. L’acte de poser une tête de porc avec deux fleurs au museau, c’est un acte connu. C’est un acte raciste qui est fait justement pendant le ramadan", a-t-il indiqué.


A ces côtés, le district de Moselle, se portera partie civile, rapporte France Bleu Lorraine.

" C’est bête, vulgaire, et ahurissant "

Michel Hergat, le maire d'Entrange, où se déroulait la rencontre, se dit scandalisé. Le club de football d'Entrange compte 90 licenciés dont 60 enfants. "On est plus que choqués. Les bénévoles ne s’impliquent pas dans un club de foot pour être confrontés à une telle bêtise".

"Je pense à la personne qui a été victime. On est à côté de lui, et on est prêt à faire toutes les actions de sensibilisation pour lui montrer que c'est un acte isolé d'un imbécile et que ce n'est certainement ni l'avis de la commune, ni l'avis du club", a ajouté le maire d'Entrange. "Moi ça me révolte. C’est bête, vulgaire, et ahurissant. Le comité réfléchit même à une démission collective". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter