Le roi du vélo-fusée se tue en tentant de battre un nouveau record de vitesse

DirectLCI
DÉCÈS - Il frôlait la mort à chaque sortie. À 35 ans, elle a fini par le rattraper. François Gissy, connu pour ses records de vitesse à vélo-fusée, s’est tué samedi matin à Munchhouse, dans le Haut-Rhin, après avoir perdu le contrôle de son engin alors qu’il tentait de battre son meilleur temps.

Jusqu’au bout, il aura été grisé par la vitesse. François Gissy est décédé samedi matin sur la piste de Munchhouse (Haut-Rhin) alors qu’il tentait de réaliser un nouvel exploit au volant de son vélo-fusée, rapporte L’Alsace.


Connu pour ses multiples tentatives et records, le Français avait l’habitude d’affoler les compteurs. En 2014, il avait ainsi atteint la vitesse incroyable de 333 km/h sur le circuit Paul-Ricard du Castellet (Var). Sur son drôle d’engin de 546 CV, sorte de vélo allongé équipé de fusées de propulsion, il rêvait d’atteindre les 400 km/h en moins de deux secondes.

Une perte de contrôle

Un projet fou qui ne verra finalement jamais le jour. Samedi vers 7h55, les pompiers ont été appelés sur l’ancienne base aérienne militaire de Munchhouse, là où il avait établi son tout premier record en 2013. Ils n’ont pu ranimer le recordman de 35 ans, victime d’un accident. 


Selon les premiers éléments de l’enquête rapportés par le quotidien régional, il aurait perdu le contrôle de son véhicule qui a alors heurté un talus.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter