Fusillade à Metz : une altercation sur fond d'alcool à l'origine du drame

Fusillade à Metz : une altercation sur fond d'alcool à l'origine du drame

DirectLCI
COUPS DE FEU - Une "altercation" sur fond d'alcool pourrait être à l'origine de la fusillade qui a eu lieu samedi soir à Woippy (Moselle), à côté de Metz. Une jeune femme a été tuée et deux hommes, dont son frère, se trouvent toujours entre la vie et la mort.

On en sait un peu plus sur les motivations du tireur fou. Une "altercation" sur fond d'alcool pourrait avoir été l'élément déclencheur de la fusillade à Woippy (Moselle) au cours de laquelle un homme a tué une femme samedi soir, a indiqué le procureur de Metz.

Outre la jeune femme de 25 ans décédée au pied de son immeuble après avoir été touchée par plusieurs balles, le suspect a blessé trois hommes, dont deux se trouvent toujours entre la vie et la mort. L'un de ces deux hommes est le frère de la jeune femme tuée, âgé d'une trentaine d'années et touché d'une balle en pleine tête.

Une quinzaine de coups de feu

Le tireur présumé, âgé de 49 ans, était connu des services de police. Il avait notamment été condamné à une peine de cinq ans d'emprisonnement dont une partie avec sursis pour agression sexuelle, violences et violences avec arme.

Au cours de la fusillade, il a tiré au moins une quinzaine de coups de feu avec un pistolet automatique. Interpellé par une patrouille et maîtrisé à l'aide d'un taser peu après les faits, il devrait voir sa garde à vue prolongée et être présenté à un juge lundi.

EN SAVOIR + >> Un "tireur fou" fait un mort et deux blessés graves près de Metz

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter