Gard : kidnappée et menacée avec une arme pour son numéro de carte bleue

Gard : kidnappée et menacée avec une arme pour son numéro de carte bleue

CAUCHEMAR - La victime de cette sordide affaire a vécu un cauchemar. Une habitante de Saint-Ambroix, dans le Gard, a été enlevée sur le parking d'un supermarché par un homme qui voulait obtenir son numéro de carte bleue. Elle doit son salut à deux hommes qui passait là, par hasard.

L'histoire aurait pu finir dans un bain de sang. Une habitante d'un petit village du Gard sortait du supermarché à Saint-Ambroix lorsqu'elle a été menacée par un homme. Ce dernier s'est introduit dans sa voiture alors qu'elle démarrait son véhicule, indique le Midi-Libre.

L'individu, armé, l'oblige à prendre la direction de Potelières, un autre village gardois situé à une petite dizaine de kilomètres, rapporte le quotidien régional. Là, dans un coin reculé du village, l'agresseur exige son numéro de carte bancaire, qu'elle refuse de donner.

Lire aussi

Elle doit son salut à deux hommes qui circulaient en fourgonnette

Devant la résistance de sa victime, l'homme "la ligote et lui met un sac de course sur la tête", raconte nos confrères du Midi-Libre. Elle ne devra son salut qu'à deux hommes qui passaient par là en fourgonnette. Estimant que la scène n'est pas "normale", ils réussissent à mettre fin  à son calvair.

L'agresseur lui, a été arrêté et placé en garde à vue au cours de laquelle il a reconnu les faits. "Il est poursuivi pour séquestration et vol avec violence", conclut le Midi-Libre. Il devait être déféré au parquet d'Ales, ce vendredi matin et devrait comparaître la semaine prochaine. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS conseille aux plus de 60 ans et aux personnes vulnérables de ne pas voyager

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

EN DIRECT - Présidentielle : la décision d'être candidat n'a "pas été facile", affirme Eric Zemmour

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.