Gard : un mineur condamné à 5 ans de prison pour le viol d'une joggeuse

FAITS DIVERS
DirectLCI
JUGEMENT - Un adolescent de 16 ans a été condamné par le tribunal pour enfants de Nîmes à 5 ans de prison pour le viol d'une joggeuse de 33 ans dans le Gard, en mars 2016.

Le tribunal pour enfants de Nîmes a condamné un adolescent de 16 ans à cinq ans de prison pour viol. Le mineur, dont la peine est assortie d'un suivi socio-judiciaire d'une durée de huit ans à sa sortie de prison, a reconnu son implication lors de l'audience qui s'est tenue à huis clos ce lundi. Les experts psychiatriques ont pris en compte une alteration du discernement de l'adolescent, qui était suivi par un psychologue pour hyperactivité avant le drame. 


Les faits s'étaient déroulés en pleine journée le 1er mars 2016 sur le parcours de santé de Vergèze, dans le Gard. Le jeune garçon, alors âgé de 15 ans, avait attaqué une joggeuse. La femme de 33 ans ne l'avait pas entendu arriver en raison de ses écouteurs aux oreilles. Projetée à terre, frappée avec une bouteille, elle avait reçu une trentaine de coups avant d'être violée sous la menace d'un couteau. 

L'auteur du viol demande le suivi par un psychiatre

"Une agression très violente", avait expliqué à l’époque la procureur de la République, rapporte le site Objectif Gard. Son agresseur, qui avait ensuite pris la fuite, avait été arrêté après plusieurs semaines d'enquête et mis en examen le 30 mars 2016 pour "viol aggravé". Interrogé par les forces de l'ordre, l'adolescent n'avait à l'époque pas pu expliquer son acte, indiquant avoir vu des sortes de flashes au moment des faits, avait indiqué Midi Libre. Sa famille réclame aujourd'hui des soins : "Il sait qu'il doit être pris en charge de façon rigoureuse et dans la durée par un psychiatre", souligne son conseil Maître Laurence Bourgeon.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter