Gironde : un ado braque une station-service et se rend à la gendarmerie pris de remords

Gironde : un ado braque une station-service et se rend à la gendarmerie pris de remords

LES MINOTS BRAQUEURS - Rongé par le remords après avoir braqué une station-service, un jeune adolescent de 14 ans s'est rendu à la gendarmerie. Il a été mis en examen pour vol à main armée avec ses deux complices.

Selon son avocat, c'est la culpabilité qui l'a convaincu se rendre. L'histoire remonte au 31 janvier dernier, indique Sud-Ouest. Trois jeunes décident de braquer une station-service de Carbon-Blanc, en Gironde. Aux alentours de 20 heures, les deux hommes font irruption dans l'échoppe et tentent de braquer la caisse, avec une arme de poing. 

La vendeuse, choquée, parvient à bloquer le tiroir-caisse et les deux braqueurs, craignant de se retrouver en face des gendarmes, décident de prendre la fuite, emportant avec eux, trois canettes de boisson énergisantes. Durant deux jours, l'un des jeunes ressasse ce braquage et décide de ne pas en rester là : le jeudi suivant, il se rend chez les gendarmes pour s'expliquer. 

"Rongé par le remords"

C'est ainsi que les gendarmes ont eu la surprise de voir un jeune ado de 14 ans, arriver avec sa mère dans leurs bureaux pour vider son sac. A nos confrères de Sud-Ouest, l'avocat du jeune garçon, Me Uldrif Astié explique : "Il était rongé par le remords et a décidé, avec sa mère, de se dénoncer et de se rendre à la brigade de gendarmerie". Jeune garçon sans histoire, il raconte aux gendarmes que son geste était motivé par l'idée de se faire de l'argent facilement. 

Comment ces trois jeunes ont-ils eu l'idée d'un tel acte ? Une idée presque surgie de nulle part dont il parle à deux de ses amis du même âge. L'un faisait le guêt, le second l'accompagnait. Les trois jeunes ont été présenté au parquet des mineurs de Bordeaux, une information judiciaire pour vol à main armée a été ouverte. Tous trois ont été placés en liberté surveillée préjudicielle. 

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages : fin de l'alerte dans les 9 derniers départements concernés

EN DIRECT - Covid-19 : 10.386 personnes hospitalisées, dont 1655 en soins intensifs

Autonomie de 1000 km, charge en 3 min... Découvrez la première berline à hydrogène française

EN DIRECT - Régionales : "Râler c'est bien mais à un moment donné, il faut aller voter", dénonce Jordan Bardella

Régionales : Marine Le Pen dénonce un "désastre civique" et appelle ses électeurs à "déconfiner leurs idées"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.