Grasse : un an de prison ferme pour avoir menacé des policiers de les "fumer comme à Paris"

Grasse : un an de prison ferme pour avoir menacé des policiers de les "fumer comme à Paris"
FAITS DIVERS

ALPES-MARITIMES - Vendredi à Grasse, un homme de 22 ans a été condamné en comparution immédiate à un an de prison ferme. Il a lancé à des policiers qui le contrôlaient que, s'il avait eu une Kalachnikov, il les aurait "fumés comme à Paris".

Une menace qui mène tout droit derrière les barreaux. Un homme de 22 ans a été condamné vendredi à Grasse (Alpes-Maritimes) à un an de prison ferme. En cause : un contrôle qui a mal tourné avec des policiers, auxquels il a lancé qu'il les aurait "fumés comme à Paris" s'il avait eu une Kalachnikov.

Vendredi, à 1h du matin, ce commis de cuisine a été contrôlé, en état d'ivresse, par des policiers. Il les a insultés avant de les menacer en référence à l'attentat dans lequel un policier a été tué sur les Champs-Élysées à Paris, quelques heures plus tôt.

En vidéo

Le récit de la fusillade des Champs-Elysées

"Refus de se prononcer sur l'attentat des Champs-Elysées"

Jugé en comparution immédiate, l'homme a été placé sous mandat de dépôt à l'issue du jugement, a précisé une source judiciaire, confirmant une information de Nice-Matin. Selon le quotidien, l'individu "a refusé à la barre de se prononcer sur l'attentat des Champs-Elysées."

L'homme n'était pas un inconnu des services de justice : il avait déjà été condamné par le passé pour des faits d'usage de stupéfiants et de refus d'obtempérer.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent