Disparition inquiétante d'une joggeuse de 29 ans : la gendarmerie lance un appel à témoins

Disparition inquiétante d'une joggeuse de 29 ans : la gendarmerie lance un appel à témoins

DISPARITION - La gendarmerie de Haute-Saône a lancé un appel à témoin ce week-end après la disparition d’Alexia Daval, une jeune femme de 29 ans, entre Gray-la-Ville et Mantoche (70). Partie faire un jogging, elle n'est pas rentrée chez elle.

Alexia Daval, 29 ans, est partie faire un jogging samedi matin entre Gray-la-Ville et Mantoche, en Haute-Saône, et n’est plus apparue depuis. Inquiet, son mari a alerté la gendarmerie à la mi-journée. Les gendarmes, avec l'aide des pompiers, d'un maître-chien et d'un hélicoptère, ont rapidement entrepris des recherches pour tenter de la retrouver. En vain pour le moment.


"On est partis très fort, très vite notamment parce que cette jeune femme n'est pas connue pour avoir des tendances suicidaires. Elle est même plutôt en bonne santé", a déclaré à l'AFP le procureur de la République de Vesoul. Les enquêteurs de la section de recherches de Besançon et de la brigade de  recherches de Vesoul ont notamment ratissé le secteur de Gray en quête d'indices. Ils ont été appuyés  par un hélicoptère de la gendarmerie, une équipe cynophile et des plongeurs chargés de sonder la Saône.   


Un appel à témoin a été lancé par la gendarmerie de Haute-Saône, notamment sur Facebook. Une enquête pour disparition inquiétante a également ouverte par le procureur de la République de Vesoul.

La jeune femme est mince et mesure 1,70 m. Elle a les cheveux mi-longs de teinte brun/blond et porte des lunettes rouges. Elle était vêtue d’une tenue de sport (short noir, gilet rouge et baskets rose). 

Toute personne possédant des informations est invitée à contacter la gendarmerie en composant le 17.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Mort d'Alexia Daval : son mari Jonathann mis en examen

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter