Règlement de comptes à Grenoble, deux blessés par balles

Règlement de comptes à Grenoble, deux blessés par balles
FAITS DIVERS
DirectLCI
FAITS DIVERS - Dans la nuit de jeudi à vendredi, deux hommes ont été blessés par balles, dans la cité Mistral à Grenoble. Le pronostic vital de l'un d'eux est engagé. La piste du règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants est privilégiée.

Une guerre des territoires pourrait être à l’origine de ce nouveau règlement de comptes à Grenoble. Dans la nuit de jeudi à vendredi, les secours ont été appelés pour une fusillade dans la cité Paul-Mistral, avenue Rhin-et-Danube à Grenoble. 


Vers 2 heures du matin, un groupe de jeunes discutait au pied d'une tour du quartier lorsque deux hommes sont arrivés à pied, portant un masque du mouvement Anonymous, et ont ouvert le feu au pistolet automatique. "L'agresseur a tiré à 10 mètres et devait savoir qui il visait", a précisé une source policière, soulignant que les deux victimes touch&es étaient "bien connues" de la justice pour trafic de stupéfiants.

Les tireurs toujours en fuite

 A leur arrivée, selon une source policière, les secours ont essuyé des jets de projectiles alors qu’ils prenaient en charge les deux individus blessés par balles. L’un, âgé de 21 ans, a été touché au thorax et son pronostic vital est engagé. Le second, âgé de 30 ans, a été plus légèrement touché aux avant-bras. Tous deux sont défavorablement connus des services de police, qui privilégient la piste d’un règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants et de guerre de territoires. 


Quant aux deux individus qui seraient à l’origine des tirs, ils ont pris la fuite à bord d'un véhicule break qui n'a pas été retrouvé. L'enquête a été confiée à la police judiciaire.

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter