Grosse frayeur au CHU de Caen : un homme toujours activement recherché après l'opération de police nocturne

DirectLCI
INTERVENTION - D'importants moyens de police et de secours ont été déployés dans la nuit de vendredi à samedi au CHU de Caen (Calvados) pour tenter de retrouver un homme aux propos menaçants qui s'était introduit dans l'établissement. Le dispositif a été levé à 4h30. L'individu était toujours activement recherché ce samedi après-midi.

Une vaste opération de sécurité cette nuit au CHU de Caen (Calvados). "D'importants moyens de police et de secours" ont été déployés dans cet établissement, dans la nuit de vendredi à samedi, a indiqué la préfecture de département. L'opération de police, qui a débuté dans la soirée et s'est terminée à 4h30, visait à retrouver un individu "tenant des propos menaçants" qui s'était introduit dans le CHU, selon le communiqué. 


Selon nos informations, l'homme est entré par la porte des urgences et s'est montré menaçant après un refus de prise en charge au niveau des urgences. Il est parti en courant vers la sortie, mais les personnels l’ont perdu de vue avant qu’il ne sorte vraiment. Il n’avait pas d’arme apparente mais un sac.  L'individu était toujours activement recherché samedi en début d'après-midi. 

Une partie du personnel évacuée

Les forces de l'ordre et les secours avaient pour mission, selon les précisions données à l'AFP par la préfecture, de "sécuriser les personnels et les patients, de contrôler les accès et de procéder au contrôle de l'établissement. A l'issue d'une fouille méthodique qui a duré plusieurs heures en raison de la configuration des lieux et de la dimension de l'établissement, les vérifications ayant été achevées, le dispositif a été levé à 4h30".


Selon un témoignage d'un membre du personnel hospitalier cité par Ouest-France, "une partie du personnel de jour du pôle femme-enfant a été évacuée en milieu de soirée".  Malgré tout, la continuité des soins a pu être assurée. Le bâtiment principal du CHU, autour duquel un périmètre de sécurité avait été installé et des services de secours positionnés, comporte une vingtaine d'étages. L'hôpital compte un millier de lits.


L’enquête se poursuit et a été confiée à l’antenne de police judiciaire de Caen.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter