Guyane : un prêtre soupçonné de pédophilie placé en garde à vue

FAITS DIVERS

JUSTICE - Un prêtre soupçonné de pédophilie et signalé par son évêque a été placé vendredi en garde à vue à Kourou (Guyane).

Nouvelle affaire judiciaire dans l'Eglise française ? Un prêtre soupçonné de pédophilie et signalé par son évêque a été placé vendredi en garde à vue à Kourou (Guyane), a indiqué à l'AFP une source proche du dossier.

Il a interpellé aux environs de 08H00 locales dans la commune de Macouria, où il était en fonction, a-t-on précisé de même source. Une enquête avait été ouverte suite au signalement de l'évêque de Cayenne, Mgr Emmanuel Lafont, au titre de l'article 40 du code de procédure pénale et plusieurs plaintes ont été déposées contre lui.

A LIRE AUSSI >> P édophilie : l’évêque de Pontoise "ne saurait pas dire" si c’est un péché

Contexte particulier 

Mgr Lafont, évêque de Cayenne depuis 2004, est plutôt considéré comme une figure d'ouverture au sein de l'épiscopat français. Ce missionnaire a notamment été prêtre en Afrique du Sud de 1983 à 1996 et s'est beaucoup engagé dans la lutte contre l'Apartheid. Dans un tweet posté jeudi, il déclarait : "Est péché, selon la Parole de Dieu, tout ce qui blesse l'intégrité spirituelle, affective ou physique d'une personne surtout d'un enfant."

Cette affaire intervient dans un contexte particulier. Plusieurs affaires de pédophilie dans le diocèse de Lyon ont mis à mal le cardinal Philippe Barbarin, visé par une plainte pour non-dénonciation d'agression sexuelle.

Lire et commenter