Guyane : un soldat français meurt au cours d'une opération contre l’orpaillage illégal

Guyane : un soldat français meurt au cours d'une opération contre l’orpaillage illégal

FAITS DIVERS
DirectLCI
DRAME - Un soldat d'un régiment de la marine a perdu la vie et cela de manière accidentelle, alors qu'il luttait contre le trafic d'or rapporte les Forces armées de Guyane. Les circonstances exactes de son décès demeurent inconnues.

malheureusement, être soldat n'est pas sans risque. Un soldat français, qui revenait ce jeudi d'une opération de lutte contre l'orpaillage illégal en Guyane et regagnait en pirogue sa base de Saint-Jean-du-Maroni, a été tué accidentellement, ont annoncé les Forces Armées en Guyane dans un communiqué publié sur Facebook.

L'accident a eu lieu dans la matinée. Le sergent Alexandre Chan Ashing, originaire de La Réunion et membre de la 1ère compagnie du 9ème régiment d'infanterie de marine, descendait le Maroni avec sa patrouille lorsqu'il a été mortellement blessé par un tir. Pour l'heure, les circonstances exactes de la mort de ce sergent restent à déterminer , affirme l'AFP.

Père de deux enfants

Cet homme, âgé de 30 ans et père de deux fillettes, est ainsi décédé dans le cadre de l'opération Harpie de lutte contre l'orpaillage. "Depuis le début de cette opération, 8000 militaires ont servi en Guyane. Chaque jour, 300 militaires et gendarmes sont engagés dans la lutte contre l’orpaillage illégal", indiquent les Forces armées en Guyane. Ce fléau social, dévaste les forêts, détruits des rivières, menace et contamine des populations.

Sur le même sujet

Lire et commenter