Haute-Loire : un enfant de 3 ans échappe à la vigilance de sa maîtresse et erre à 1 km de son école

Haute-Loire : un enfant de 3 ans échappe à la vigilance de sa maîtresse et erre à 1 km de son école

FUGUE - A Retournac, en Haute Loire, un petit garçon de 3 ans a été retrouvé à un kilomètre de son école vendredi 30 septembre. Il aurait échappé à la vigilance de sa maîtresse et errait en plein centre ville.

Grosse frayeur pour les parents d'un petit garçon de 3 ans vendredi 30 septembre à Retournac, en Haute-Loire. Selon le quotidien local l'Eveil, Enzo, élève de moyenne section, s'est retrouvé à 1 kilomètre de son école, en plein centre-ville, après avoir échappé à la vigilance de sa maîtresse.

Selon le papa du garçon, son fils aurait été laissé sans surveillance dans une salle ou un couloir suite à une punition. Pour l'école, en revanche, citée par le quotidien local, il n’aurait pas rejoint la salle de motricité comme ses camarades. Ce n’est qu’une fois les écoliers réunis, en rang deux par deux, que sa maîtresse se serait rendue compte de son absence.

Une chose est sûre, le petit garçon a été découvert par un employé municipal inquiet de le voir marcher seul au bord des voies ferrées, à côté de la gare. L’écolier avait déjà parcouru un kilomètre à pied et cherchait à regagner sa maison.  "L’employé municipal a alors alerté les gendarmes", raconte le maire, Pierre Astor. "Par chance, la fin de la mésaventure est heureuse. L’enfant n’a pas été blessé et c’est là le principal", ajoute-t-il.

Les parents ont porté plainte auprès de la gendarmerie

Mais pour les parents, les choses ne peuvent pas en rester là. Ils ont porté plainte samedi 1er octobre auprès de la gendarmerie. "Nous sommes ses parents et nous n'avons même pas été prévenus de sa disparition. Le maire l'a su avant nous. Quand sa mère est allée le récupérer à l'école, à 11 h 30, on lui a parlé d'un petit incident. Ce n'est pas un petit incident", raconte le père de l'enfant sur le site La Commère 43.

Pour le maire, il n’est pas impossible que le petit garçon ait réussi à "presser le petit bouton pour ouvrir l’une des portes-fenêtres de l’école de l’intérieur. Elles étaient toutes fermées à 8 h 40", assure-t-il. 

Toutefois, une enquête interne a été diligentée tandis que le visionnage des caméras de vidéo-surveillance de la ville doit permettre d’établir les faits avec précision. 

Un système de targette a été rajoutée- Le maire, Pierre Astor

Il faut dire que cette histoire en rappelle une autre identique. Début septembre, un petit garçon du même âge, avait été retrouvé dans le parking d'un supermarché de Gennevilliers, en région parisienne, à 600 mètres de son école. Là encore, il avait pu échapper à la vigilance de sa maîtresse et sortir tranquillement de l'établissement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : Tokyo suspend les nouvelles réservations aériennes vers le Japon pour un mois

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

"Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour sur TF1

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.