Haute-Savoie : un jeune couple tue un motard sur la route et part randonner en montagne

Haute-Savoie : un jeune couple tue un motard sur la route et part randonner en montagne

DÉLIT DE FUITE - Un jeune couple a été placé en garde à vue samedi soir, suite à une collision qui a coûté la vie à un motard en Haute-Savoie. Le conducteur et sa compagne étaient partis randonner en montagne après l'accident.

Un couple a été interpellé et placé en garde à vue suite à la collision qui a coûté la vie à un motard à Allinges dans la nuit de vendredi à samedi. Plutôt que de se signaler, le conducteur de 23 ans et sa petite amie mineure ont préféré ne rien changer de leurs plans initiaux, à savoir aller se ballader en montagne. Ils ont été interpellés seulement 18 heures après l'accident survenu sur la RD903.

Selon le procureur de la République de Thonon-les-Bains, il est impossible "vu l'état du véhicule" qu'ils ne se soient aperçus de rien, car la collision ne fait aucun doute. Ce sont les débris de la voiture retrouvés sur place, un 4x4 Toyota RAV4, qui ont permis d'identifier rapidement le domicile du suspect, qui vit à d'un kilomètre du lieu de l'accident. 

Des analyses sanguines impossibles

Durant sa garde à vue, le couple a reconnu les faits. Le jeune homme qui fêtait son anniversaire et sa compagne auraient paniqué après avoir vu le corps sur la route. Le drame tiendrait son origine d'un refus de priorité. Toujours selon le procureur, il apparaît difficile de définir si le conducteur  "passionné de courses automobiles" avait consommé de l'alcool, et si oui en quelle quantité. 

Lire aussi

Le couple, qui s'était accordé sur une improbable version pour dissimuler la vérité à leurs proches, n'a été interpellé que samedi soir à 19h. Trop tard pour des analyses sanguines. Ils avaient décidé de passer la journée en montagne, dans le secteur de Saint-Jean-d'Aulps. La victime, un thononais de 29 ans, rentrait de Genève, où il travaillait. Dimanche soir, la garde à vue de la jeune fille "très choquée", et blessée dans la collision selon Le Dauphiné, a été levée pour raisons médicales. Celle de son compagnon se poursuit au moins jusqu'à lundi.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : l'Onu craint "une véritable guerre"

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

Procès du meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais ne fera pas appel

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.