Hervé C., le chef d'entreprise décapité : "Un mec formidable"

Hervé C., le chef d'entreprise décapité : "Un mec formidable"

ATTENTAT EN ISERE - Retrouvé décapité aux grilles de l'usine d'Air Products, Hervé C. est la première victime du terrorisme islamiste à mourir de la sorte France. Ses proches et ses collègues ont été particulièrement marqués par la violence de sa mort.

Âgé de 54 ans, il est le symbole choc de l'attentat qui s'est déroulé vendredi 26 juin au matin dans la commune iséroise de Saint-Quentin-Fallavier, contre l'usine de production de gaz Air Products.

"Ca fait mal"

Lui, c'est Hervé C., directeur commercial de l'entreprise de transports Colicom/ATC, où travaillait du reste Yassine Salhi, l'auteur présumé de l'attaque. Son corps a été retrouvé par les enquêteurs peu de temps après l'assaut. Sa tête, a rapporté le procureur de la République François Molins vendredi soir, "était accrochée au grillage, entourée par deux drapeaux sur lesquels est affichée la chahada", la profession de foi islamique. Sans qu'on sache si la décapitation a eu lieu avant ou après sa mort.

Pour ceux qui ont connu ce chef d'entreprise de transport express, pour lequel Yassine Salhi, chauffeur-livreur de son état, travaillait, le choc est d'une violence sans nom. "Ca me touche beaucoup et ça fait mal", dit à Europe 1 une habitante du quartier des Marronniers, à Fontaines-sur-Saône, où vivait Hervé C. Un autre, qui se souvient d'un "mec formidable", est consterné par un acte qu'il qualifie de "boucherie".

Un meneur d'hommes honoré par sa commune

Et s'il semblait faire l'unanimité dans son quartier, Hervé C. entretenait également de bonnes relations dans le cadre de son travail à ATC, qui venait de commencer un partenariat avec l'usine d'Air Products, relaye Le Parisien . Dans les colonnes du quotidien, ses proches évoquent un homme au caractère de "patron", "un bon gestionnaire  à la personnalité très forte", "un meneur d'hommes". A preuve, l'entreprise connaissait un certain succès, aussi bien en France qu'à l'étranger, en Angleterre et en Italie. Au micro de RTL , ses employés parlent d'un patron "sympa, conciliant, correct. Un type adorable."

La commune, particulièrement remuée par la mort d'un homme qui s'y investissait particulièrement, tant dans l'association qui animait son quartier que dans les relations avec le voisinage, a décidé d'un rassemblement, samedi 27 juin à la mi-journée. Minute de silence et hommage ému du maire ont permis à la population de Fontaines-sur-Saône de se remémorer la première victime du terrorisme islamiste en France décapitée.

EN SAVOIR +
>>
Conseil restreint, hommage à Hervé C... Suivez la journée de samedi en direct
>> Hervé C., première victime de décapitation dans une attaque terroriste en France
>> Qui est Yassin Sahli, le principal suspect ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vaccination : "A terme, il y aura évidemment des doses pour tout le monde", affirme Olivier Véran

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

Plus de 75 ans, personnes fragiles... Qui peut se faire vacciner dès lundi ?

ENTRETIEN EXCLUSIF - Brigitte Macron se confie sur son expérience du Covid-19

Variants du coronavirus : faut-il désormais porter des masques FFP2 ?

Lire et commenter