Heurts près d'un lycée à Saint-Denis : fin des gardes à vue, les mineurs présentés à un juge

DirectLCI
INTERPELLATIONS - 55 jeunes ont été interpellés ce mardi à Saint-Denis après des heurts à proximité du lycée Suger. Des policiers auraient été caillassés et des poubelles incendiées. Les gardes à vue terminées, tous les mineurs doivent être présentés à un juge.

Des heurts ont éclaté à proximité du lycée Suger de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) mardi matin, et 55 personnes, dont 44 mineurs, ont été interpellées. Ces derniers auraient "caillassé" les forces de l’ordre et incendié des poubelles à proximité du lycéen Suger. L’établissement a été évacué dans la matinée de mardi par le proviseur après des jets de fumigènes, selon l’AFP, confirmant une information du Parisien.


"Vers 11H00, des fumigènes ont été lancés dans l'enceinte de l'établissement. (…) L'air est devenu irrespirable et le proviseur a décidé d'évacuer et de fermer l'établissement, qui avait déjà été perturbé la veille par des incidents", a relaté une source à l’agence française. Auprès du Parisien, un témoin affirme avoir vu "des jets de cocktails Molotov et des tirs de mortiers d’artifice dans les locaux", évoquant également trois départs de feu au sein du lycée.

54 gardes à vue prolongées

Après l’évacuation de l’établissement, des heurts ont éclaté alors que "80 à 100 jeunes" avaient pris la direction du centre-ville. Selon une source policière, ils auraient "caillassé des policiers, incendié des poubelles et détruit du mobilier urbain". En tout, 55 jeunes ont été interpellés et placés en garde à vue pour des faits de "violences volontaires", "attroupement armé" et "incendie volontaire". 54 ont eu leurs gardes à vue prolongées ce mercredi. Elles sont désormais toutes terminées. Les mineurs doivent être présentés dans la matinée au juge.


Toujours selon la préfecture de police, trois autres interpellations ont eu lieu, dont une à Saint-Denis devant le lycée Paul-Éluard, après un jet de projectiles sur les forces de l’ordre, et deux autres après un incendie de poubelles devant le lycée Voltaire, à Paris. Selon Le Parisien, des heurts avaient déjà éclaté lundi matin au lycée Suger, les fenêtres de la salle des professeurs étant pulvérisées par des jets de pavés. Les cours avaient ainsi été suspendus pour l’après-midi.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter