Homme frappé au sol aux Lilas : le policier suspendu le temps de l'enquête de l'IGPN

FAITS DIVERS
DirectLCI
VIOLENCES POLICIÈRES - Le préfet de police a demandé ce mercredi la suspension du policier filmé dans la nuit de vendredi à samedi en train de frapper un homme à terre aux Lilas (Seine-Saint-Denis). L'IGPN, la "police des polices", est chargée de l'enquête.

L'enquête, ouverte par le parquet de Bobigny, a été confiée à l'IGPN (Inspection générale de la police nationale, la "police des polices"). En attendant son rapport, le policier visé par les investigations a été suspendu ce mercredi après-midi par le préfet de police de Paris.


Cette suspension fait suite à la diffusion d'une vidéo montrant un policier frappant à la tête, à coups de pied, un homme au sol alors qu'un autre policier reste à côté de lui sans intervenir. "Il s'agit d'une équipe de nuit du commissariat des Lilas", a expliqué à l'AFP une source policière. "La victime n'a pas encore été identifiée", selon cette même source. Les faits se seraient déroulés dans la nuit de vendredi à samedi dernier.

La victime aurait uriné sur le véhicule de police

Un homme se présentant comme la victime a expliqué à L'Obs avoir été frappé lors d'un contrôle d'identité alors qu'il ne cherchait pas à s'y soustraire. Il dit avoir également été placé en garde à vue dans le commissariat du XXe arrondissement de Paris après avoir été examiné à l'hôpital à la suite d'une intervention des pompiers

Selon une autre source policière, la victime avait probablement bu et a provoqué les policiers en urinant sur leur véhicule et en leur crachant dessus. "Il y a eu des faits avant", mais il n'en reste pas moins que la réaction du policier qui 

lui a été identifié, n'est "pas proportionnée", a commenté la même source.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter