Huit ans de prison pour une roulette russe mortelle

FAITS DIVERS
DirectLCI
FAIT DIVERS - Un jeune homme de 21 ans, qui avait tué involontairement l'un de ses amis lors d'une partie de roulette russe, en 2008, a été condamné à huit ans de prison.

Les faits se sont déroulés en 2008, près de Nancy. Pour "impressionner" un camarade, un adolescent demande à l'un de ses amis de lui prêter un revolver. Lorsque les trois garçons, tous mineurs à l'époque, se retrouvent ensemble, ils commencent une partie de roulette russe. Elle sera fatale à Magomed, 16 ans, retrouvé au soir 17 octobre dans une mare de sang, au pied d'une tour de Vandoeuvre. Vendredi, l'auteur du coup de feu mortel a été condamné à huit ans de prison. Le second accusé, qui avait fourni l'arme et assisté à la scène, a lui écopé de deux ans avec sursis et mise à l'épreuve.

La victime aurait pu être sauvée

Le tireur avait déjà été condamné en mars dernier à quatre ans de prison par le tribunal correctionnel de Nancy. La Cour d'assises des mineurs de Meurthe-et-Moselle a alourdi la peine en raison de ce qu'il s'est passé après le drame. Paniqués, les deux adolescents indemnes ont d'abord entrepris de cacher l'arme dans un buisson puis dans un compteur électrique. Ils ont finalement prévenu une voisine, plusieurs minutes après le coup de feu fatal. Mais trop tard. Selon les enquêteurs, le temps perdu aurait pu permettre aux secours de sauver le jeune homme.

Ce dernier avait finalement succombé à ses blessures le lendemain. Le revolver, un 22 LR, a été retrouvé dans le lac de Messein, près de Nancy. Le nombre de coups tirés en tout n'a pu être établi avec précision, mais la seule balle de petit calibre que contenait le chargeur de l'arme a été tirée vers Magomed en pleine tête.

Lire et commenter