Il mutile sa femme enceinte après une dispute

Il mutile sa femme enceinte après une dispute

DirectLCI
FAIT DIVERS - Un homme âgé de 35 ans a tiré sur sa concubine de 23 ans, vendredi soir à Saint-Denis de la Réunion. Un geste terrible qui a entraîné l'amputation de la future mère.

Qu'est-ce qui peut bien pousser un homme à tirer sur sa compagne alors que celle-ci est enceinte ? Un accident, explique Jean-Louis Bardeur, 35 ans, auteur d'un coup de feu au bras d'Anaïs, 23 ans. Mis en examen dimanche à Saint-Denis de la Réunion, ce dernier a expliqué que le coup de fusil était parti tout seul.

L'alcool, la colère et le drame

A l'origine, une dispute entre les deux concubins, explique Le Parisien (article payant), pendant laquelle Anaïs finit par jeter à terre la photo des parents de son compagnon. Jean-Louis, fortement alcoolisé, ses saisit alors d'un fusil de chasse et met en joue sa compagne, comme pour lui faire peur, a-t-il expliqué aux policiers.

Mais le coup finit par partir et touche la jeune femme, enceinte de 7 mois, au bras gauche. Le tout devant les quatre enfants du couple, âgés de 1 à 5 ans. Blessée grièvement, elle a dû être amputée, tandis que Jean-Louis Bardeur a été mis en examen pour violence avec arme sur concubine et sur personne vulnérable ayant entraîné une mutilation. Le futur bébé, lui, est en bonne santé.

Ecroué depuis, l'homme a fait part de ses remords par la voix de son avocate : "Il regrette beaucoup et voudrait pouvoir lui donner son bras."

A LIRE AUSSI >> Il regarde "L'Emprise" avec sa compagne, puis la bat

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter