Il vole suffisamment de capsules de café pour s’offrir un voyage en Thaïlande

FAITS DIVERS

HAUTE-SAVOIE – Un sous-traitant de La Poste a été arrêté jeudi dans le cadre d’une enquête sur le vol de plusieurs dizaines de milliers de capsules de café. Grâce au butin accumulé, le suspect se serait payé un voyage en Thaïlande.

Dans la région d’Annecy, le manque de café commençait à se faire sentir. Cela faisait déjà plusieurs semaines que les plaintes affluaient à La Poste avec un seul et même motif : la non réception de la commande de dosettes de café de tel ou tel particulier. Grâce à une enquête minutieuse, les services de l’entreprise publique ont finalement découvert le pot aux roses et démasqué le responsable présumé, rapporte vendredi L e Dauphiné Libéré .

C’est au centre de tri postal de Cran-Gevrier, dans la banlieue d’Annecy, que l’ensemble des colis manquants, transportant tous des dosettes de marque Nespresso transitaient. Partant de ce constat, le chef de la sécurité a comparé les dates de disparition des commandes avec les emplois du temps des salariés et sous-traitants en charge de la livraison aux particuliers.

Un voyage en Thaïlande

Et il ne lui a pas fallu longtemps pour cibler un suspect : un livreur extérieur à La Poste habitant en Isère et travaillant régulièrement sur le secteur annécien. Il faut dire que l’homme, âgé d’une trentaine d’années, n’a pas fait dans la demi-mesure. Pris en flagrant délit de vol dans le cadre d’une discrète surveillance, il aurait rapidement avoué avoir dérobé 143 colis, soit l’équivalent de plusieurs dizaines de milliers de capsules.

Revendu petit à petit, son butin lui aurait rapporté 5.000 euros. De quoi se payer un joli voyage en Thaïlande, précise le quotidien. Après le soleil, c’est devant le tribunal que le livreur a rendez-vous, le 1er janvier prochain.

A LIRE AUSSI >>  Nespresso, Krups : les machines à capsules sont des nids à bactéries

Lire et commenter