Ile-de-France : après les inondations, les cambriolages...

FAITS DIVERS

CRUES - Certains habitants d’Ile-de-France ont eu la mauvaise surprise de découvrir que leur maison avait été cambriolée alors qu’ils avaient dû la quitter en raison de la montée des eaux.

"Etre cambriolé en pleine inondation, c’est abject, cela nous achève", a témoigné un habitant de Crosne (Essonne) au Parisien. Comme d’autres franciliens, cet homme a été cambriolé alors qu’il avait quitté sa maison en raison des crues.

Il explique au journal que samedi matin, il est monté sur une butte pour voir sa maison. Alors que la veille tout allait bien, il s’est aperçu qu’entre-temps les fenêtres avaient été brisées, "les boîtes à bijoux balancées sur le toit".

Cinq arrestations dans l'Essonne

Même méfait dans le département voisin, le Val-de-Marne. Une habitante de Villeneure-le-Roi a raconté à LCI que des personnes étaient venues en barque pour piller une maison du quartier. Aussi, certains ont décidé de ne pas quitter leurs logement malgré les inondations.



Pour éviter que ça ne se reproduise, dans l’Essonne les policiers ont décidé d’effectuer des patrouilles en barque. D’autant qu’ils redoutent que les immeubles soient aussi pris pour cibles alors que les digicodes ne marchent plus, que les portes sont grandes ouvertes. Et c’est parfois payant : cinq hommes ont été interpellés dans la nuit de vendredi à samedi alors qu’ils pillaient des maisons dans la commune de Boussy-Saint-Antoine, rapporte Le Parisien.

À LIRE AUSSI
>>
17 départements toujours en vigilance orange inondations
>>
Comment se faire indemniser par son assurance 
>>
Un cavalier meurt emporté par les eaux en Seine-et-Marne  

Lire et commenter