Incendie à Aubervilliers : une femme de 68 ans succombe à ses blessures, une fillette toujours entre la vie et la mort

Incendie à Aubervilliers : une femme de 68 ans succombe à ses blessures, une fillette toujours entre la vie et la mort
FAITS DIVERS

DRAME - Quelques jours après l'incendie qui a eu lieu dans un immeuble à Aubervilliers, une femme de 68 ans est morte des suites de ses blessures ce vendredi 24 août. Sept autres personnes sont toujours hospitalisées, dont une petite fille de quatre ans entre la vie et la mort. Le bâtiment qui a pris feu n'était pas censé loger des personnes, le bail locatif étant strictement commercial.

Une des huit victimes de l'incendie dans un immeuble d'Aubervilliers qui a eu lieu dimanche 19 août, a succombé à ses blessures vendredi 24 août, rapporte l'AFP. Âgée de 68 ans, elle était de nationalité indienne. Son gendre tenait l'épicerie au rez-de-chaussée de l'immeuble qui a pris feu, vraisemblablement à la suite d'un court-circuit. 

Les sept autres personnes, dont cinq enfants, sont toujours à l'hôpital, et la fille de quatre ans de l'épicier est entre la vie et la mort. 

Lire aussi

logement illégal

Malgré le bail strictement commercial signé depuis 2015 avec le propriétaire, le beau-fils de la victime qui tient la supérette au rez-de-chaussée, logeait sa propre famille ainsi que des membres de sa belle-famille, au-dessus de son magasin. Ce père de quatre enfants accueillait notamment ses beaux-parents, sa belle-sœur et les deux enfants de celle-ci, venus en France pour une durée limitée avec des visas touristiques.  

Au lendemain de ce grave incendie, qui a eu lieu dans le quartier central de Landy, la maire d'Aubervilliers avait expliqué que cette maison n'était pas censé être autorisée à servir de logement. Un phénomène pourtant implanté dans cette ville concernée par le Programme national de requalification des quartiers anciens dégradés (PNRQAD), ces centres-villes souvent investis par des propriétaires qui logent au prix fort et au mépris des règles de sécurité des populations précaires. Le 30 juillet, un autre incendie dans un immeuble de la ville avait fait 4 morts. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent