Incendie dans un immeuble à Paris : un mort et huit blessés

FAITS DIVERS
FAIT DIVERS - Une personne est décédée et huit autres ont été blessées dans l'incendie d'un immeuble du XXe arrondissement de Paris, dans la nuit du mardi 31 mai au mercredi 1er juin. La piste criminelle serait privilégiée par les enquêteurs.

Incendie meurtrier dans un immeuble du XXe arrondissement de Paris. Une personne a perdu la vie et huit autres ont été blessées dont deux grièvement dans la nuit de mardi à mercredi. Selon nos confrères de TF1, la piste criminelle serait privilégiée. 

Les sapeurs pompiers de Paris ont été appelés vers 00h30 pour un feu qui s'était déclaré dans un immeuble du 158 boulevard Davout. "On ne sait pas réellement d'où il est parti mais le feu s'est développé entre le troisième et le septième étage du bâtiment touchant cinq appartements", a expliqué à metronews le capitaine Yvon Bot. 

L'hypothèse criminelle privilégiée

"A notre arrivée, les habitants étaient aux fenêtres, paniqués, et malheureusement, certains avaient déjà sauté, d'où ce bilan très lourd", poursuit le capitaine. Deux femmes se sont jetées dans le vide. L'une d'entre elles est décédée, l'autre est dans un état critique. Une troisième est également dans un état grave après avoir été intoxiquée et brûlée. Son pronostic vital est également engagé. Quatre femmes et deux hommes sont par ailleurs plus légèrement touchés.

Selon nos confrères de TF1 , l'enquête progresserait rapidement puisque la police judiciaire parisienne a privilégié la piste criminelle. En effet, des traces d’hydrocarbure ont en effet été repérées à hauteur du 3ème étage. En outre, selon plusieurs témoignages, "une des habitantes a expliqué que son ex-conjoint, de qui elle s’était récemment séparée, avait juré qu’il se vengerait en mettant le feu à l’immeuble."

Le feu a été rapidement maîtrisé après l'intervention de 80 sapeurs-pompiers appuyés de 20 véhicules. Les 60 habitants de l'immeuble ont été évacués et conduits dans un centre d'accueil. L'origine du feu n'est pour l'heure pas connue. Mais déjà, des témoignages d'habitants font état de l'insalubrité de l'immeuble. De nombreux locataires étaient préoccupés et avaient signalé plusieurs problèmes au bailleur, la RIVP (Régie immobilière de la ville de Paris), a témoigné l'un d'entre eux à l'AFP. 

Lire et commenter