Incendie rue Myrha : ce que l'on sait des victimes

Incendie rue Myrha : ce que l'on sait des victimes

DirectLCI
DRAME - Le sinistre qui a touché un immeuble du XVIIIe arrondissement de Paris a coûté la vie à 8 personnes et a notamment laissé un adolescent orphelin de sa famille. Une minute de silence devait être observée lundi à 17 heures à la mairie du XVIIIe.

L'incendie qui a ravagé l'immeuble du 4 rue Myrha, dans le 18e arrondissement de Paris est le plus meurtrier depuis 2005. Huit personnes dont deux enfants y ont trouvé la mort tandis que quatre autres personnes ont été blessées, dont deux se trouvent dans un état grave. Selon nos informations, une famille d'origine sénégalaise serait particulièrement touchée. En effet, les parents, le fils aîné de 13-14 ans et la sœur cadette de 8 ans sont décédés dans le sinistre laissant orphelin le troisième enfant, un garçon âgé de 12-13 ans. Toujours selon nos informations, ce dernier avait en effet passé la nuit chez sa tante, dans un autre immeuble.

Des "corps calcinés"

Les survivants ont été particulièrement éprouvés par ce drame. "Quand les habitants ont été évacués, ils ont croisé dans la cage d'escalier les corps calcinés de deux personnes, nous indique la mairie du 18e arrondissement. Et quand ils sont sortis, ils ont vu deux autres personnes se défenestrer."

EN SAVOIR +
>> Que sait-on de l'homme en garde à vue ?
>> Le suspect de 36 ans, un SDF, connu des services de police

Les résidents de l'immeuble doivent à présent être relogés, ce à quoi s'attellent les services de la municipalité. "Des bailleurs sociaux, des constructeurs de logements neufs, nous ont contacté pour mettre à disposition des appartements, détaille encore la mairie.. Il y a également la solidarité familiale même s'il est possible que certains doivent passer la nuit dans un hôtel." A plus long terme, se pose la question du retour des habitants dans l'immeuble du 4 rue Myrha dont la rénovation risque de prendre du temps.

La mairie du XVIIIe arrondissement a indiqué mercredi après-midi qu'un hommage serait rendu à 17 heures à la mairie, place Jules-Joffrin. Les personnes présentes y observeront une minute de silence. Un cahier a été mis à la disposition des habitants pour y exprimer leurs condoléances. En outre, le Conseil de Paris du 28 septembre prochain s'ouvrira également avec une minute de silence.

À VOIR >> Les images du drame

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter