Incendie sur l’île d’Oléron : 1500 personnes évacuées d’un camping

FAITS DIVERS

INTERVENTION - Un feu s’est déclaré, dans la nuit du jeudi 18 août au vendredi 19 août, dans un camping de l’île d’Oléron, en Charente-Maritime. Compte-rendu du fort risque de propagation, dans un environnement de pinède, tous les vacanciers du camping ont été rapidement évacués. Il y a seulement quatre blessés légers.

Panique, cette nuit, sur l’île d’Oléron, en Charente-Maritime. Environ 1500 personnes ont été évacuées pendant plusieurs heures d'un camping à la suite d'un incendie qui a fait quatre blessés légers : un couple et leur fillette de cinq ans, qui ont inhalé des fumées et ont été pris en charge à l'hôpital de Rochefort, ainsi qu’un sapeur-pompier qui s’est légèrement blessé dans une chute. Le feu a par ailleurs détruit ou endommagé neuf mobile-homes, ainsi que plusieurs voitures et un peu de pinède.

Environ 1400 des habitants du camping ont pu regagner leur emplacement ce vendredi à partir de 6h30, après avoir passé entre trois et quatre heures rassemblés sur une place de la commune de Saint-Georges d'Oléron, puis dans une salle de la capitainerie du port. Une trentaine de familles restait toutefois sinistrée en début de matinée, treize d'entre elles dans l'attente d'être relogées.

Un environnement qui s’embrase vite

Le feu, selon les premiers éléments de l’enquête, s'est déclaré après 2h30 du matin, pour une raison encore inconnue, dans ou près d'un mobile-home du camping du Signol, à Saint-Georges d'Oléron. Il y avait un fort risque de propagation, dans un environnement de pinède. 60 pompiers engagés, avec quatre lances, s'en sont rapidement rendu maîtres, environ une heure plus tard. Les quelque 1500 personnes du camping avaient été évacuées entre-temps par précaution.

Les dégâts matériels étaient importants: cinq chalets ou mobile-homes totalement détruits, quatre autres partiellement endommagés, ainsi que trois voitures réduites à néant par les flammes, et un peu de végétation.

Lire et commenter