INFO LCI - Incendie dans le 11e arrondissement de Paris : une des victimes hospitalisées est décédée

FAITS DIVERS
DirectLCI
FAIT DIVERS - Une des personnes grièvement blessées ce jeudi matin dans l'incendie survenu dans le 11e arrondissement de Paris est décédée, quelques heures après le drame. Elle avait été admise à l'hôpital Saint-Antoine mais les secours n'ont rien pu faire pour la sauver.

Malgré les soins prodigués, elle n'a pas survécu. Jeudi 1er mars, en fin de journée, plusieurs sources ont fait savoir à LCI qu'une des personnes grièvement blessées le matin même dans l'incendie survenu dans le 11e arrondissement de Paris était décédée. 


 "L'identification de la victime est en cours", indique une source proche du dossier à notre rédaction. "Il s'agit d'un homme a priori âgé d'une soixantaine d'années qui se trouvait au sixième étage de l'immeuble et qui a été intoxiqué par les fumées", selon une autre source.


La victime, en arrêt cardio-respiratoire et qui n'avait pu être réanimée sur place,  avait été admise à l'hôpital Saint-Antoine dans le 12e arrondissement de Paris, peu après le drame. Son pronostic vital était alors engagé.

Douze autres blessés

Au total, treize personnes ont été blessées au cours de l'incendie : dix légèrement, dont un pompier, et trois grièvement, avait indiqué le capitaine Fresse, de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris dans la matinée. Parmi les blessés graves, une autre personne avait fait un arrêt cardio-respiratoire mais avait pu, elle,  être réanimée sur place. "Son pronostic vital n'était pas engagé quand elle a été transférée à l'hôpital mais son état de santé est préoccupant", selon une autre source. 


Une lampe à pétrole serait à l'origine du départ de feu, survenu au premier étage de cet immeuble qui en compte 6 et qui est situé au 5, square Maurice Gardette. Cinquante pompiers et une quinzaine d'engins ont été dépêché sur place. 


Une enquête a été ouverte pour "homicide et blessures involontaires" et "destruction involontaire par incendie". Elle a été confiée au 2e district de la police judiciaire. Les investigations se poursuivent. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter