Info TF1-LCI - Arrestations à Boussy-Saint-Antoine : l’inquiétant profil de Sarah H.

FAITS DIVERS

Toute L'info sur

Attentat manqué aux bonbonnes de gaz à Paris

MENACE - Elle était devenue une figure féminine redoutée de l’islam radical en France. L’une des jeunes femmes interpellées hier soir à Boussy-Saint-Antoine, dans l’Essonne, a vraisemblablement joué un rôle prépondérant dans ce projet d’attentat.

Son radicalisme s’illustre de façon glaçante dans son passé amoureux. D’après nos informations, Sarah H. , une française âgée de 23 ans, a eu en effet pour projet de se marier avec Larossi Aballa, juste avant que le terroriste assassine les policiers Jean-Baptiste Salvaing et son épouse Jessica Schneider à leur domicile de Magnanville (Yvelines) en juin dernier. 

 

Après la mort d’Aballa dans l’assaut du RAID, la jeune femme radicalisée avait promis à Adel Kermiche, 19 ans, l’un des tueurs du père Jacques Hamel le 26 juillet dernier, de l’épouser. Quelques jours plus tard, Kermiche était abattu par les policiers devant l’église de Saint-Etienne du Rouvray.

 

Elle était actuellement la compagne de Mohamed Lamine A., interpellé hier soir en région parisienne dans le cadre de cette affaire. Ce dernier est le frère de Charaf Eddine A., actuellement incarcéré pour ses liens étroits avec Larossi Aballa.

 

Sarah H. avait déjà tenté de partir mener le djihad dans la zone irako-syrienne. Fichée « S », elle avait été refoulée par la Turquie en mars 2015. Elle était depuis sous le coup d’une interdiction de sortie du territoire émise par le ministère de l’Intérieur.


Lire aussi

En vidéo

Trois femmes radicalisées arrêtées : "La féminisation du jihadisme, ça fait longtemps qu'on la constate"

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter