INFO TF1/LCI - Mouvance ultra-droite : 10 militants arrêtés pour un projet d’attentat contre des musulmans

DirectLCI
ANTI-TERRORISME - D’après nos informations, la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure) a mené dimanche matin un vaste coup de filet dans les milieux d’extrême-droite, un peu partout en France.

Dès 6h dimanche matin, 10 hommes ont été interpellés en région parisienne, mais aussi en Corse, en Gironde, dans la Vienne ou encore en Charente. Tous sont soupçonnés d’appartenir à un groupuscule, AFO, qui préparait des attentats pour se venger des attaques islamistes commis en France ces dernières années. 


"AFO" : trois lettres pour "Action des forces opérationnelles" derrières lesquelles se cachait la conviction qu’un péril islamique menaçait la France. Ses membres s’entraînaient régulièrement dans des clubs de tir sportif et avaient préparé des caches d’armes et de nourriture pour leurs familles en cas de crise majeure. Leurs cibles, régulièrement évoquées lors de mystérieuses réunions : des imams radicaux, des détenus islamistes après leur sortie de prison ou encore des femmes voilées, choisies au hasard dans la rue. 

Pas le profil de voyous

Tous sont désormais en garde à vue pour 96 heures, sur instruction d’un juge anti-terroriste parisien. La plupart sont inconnus des services de police. Souvent âgés d’une cinquantaine d’années et pères de famille, ces suspects n’avaient pas le profil de voyous et avaient une vie officiellement sans histoire. Toujours d’après nos informations, plusieurs armes à feu ont été découvertes en perquisition. Plusieurs suspects avaient également évoqué la fabrication de grenades et d’autres explosifs pour mener à bien leur projet criminel. 


C’est la deuxième fois en moins d’un an que la DGSI démantèle un groupuscule d’extrême-droite supposé ultra-violent, prêt à commettre un attentat contre la communauté musulmane en France. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter