INFO TF1/LCI - "Suzy" et "Mon gros loup" : 3 arrestations dans l'affaire des menaces contre le réseau ferré en 2004

INFO TF1/LCI - "Suzy" et "Mon gros loup" : 3 arrestations dans l'affaire des menaces contre le réseau ferré en 2004
FAITS DIVERS

REBONDISSEMENT - En 2004, un mystérieux groupe se faisant appeler AZF et qui menaçait de faire exploser des voies de chemins de fer avait tenté d'extorquer à l'Etat une forte rançon. Les deux parties communiquaient notamment par petites annonces codées "Mon gros loup" et "Suzy". Quatorze ans après, l'enquête s'est accélérée ce mardi matin.

L'affaire remonte à 2004 : un mystérieux groupe "AZF" menace l'Etat de faire exploser le réseau ferré avec des bombes. Et il exige une énorme rançon pour ne pas passer à l'action. Le ministère de l'Intérieur prend la situation très au sérieux.

Les deux parties vont alors communiquer discrètement à de nombreuses reprises via les petites annonces payantes du journal Libération. "Mon gros loup" fait référence au commando, tandis que la DST (ndlr : devenue aujourd'hui la DGSI après les différentes réorganisations des services de renseignement)  est "Suzy", un code choisi par AZF et qui reprend la première et dernière lettre du ministre de l'Intérieur de l'époque, Nicolas Sarkozy.

Pendant 14 ans, l'enquête ne donnera rien. Elle vient de rebondir ce mardi à l'aube : trois personnes ont en effet été arrêtées à 6h en Seine-et-Marne, dans l'Yonne et le Loiret lors d'une opération menée par la Sous-direction anti-terroriste de la PJ française (SDAT). Les suspects, deux hommes âgés de 71 et 65 ans et une femme de 53 ans, sont inconnus des services de police. L'hypothèse d'un mobile purement financier est privilégiée par les enquêteurs. 

La garde à vue des trois interpellés peut durer jusqu'à quatre jours.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Quels sont les 54 départements soumis au couvre-feu ?

EN DIRECT - Covid-19 : la France franchit le cap du million de cas depuis le début de l'épidémie

Coronavirus : "On ne parle pas d’une vague mais d’une marée haute qui risque de durer des mois"

Comment Bertrand-Kamal a quitté "Koh-Lanta : les 4 Terres" à la surprise générale

"Des femmes qui n'aiment pas les hommes" : les propos de Maïwenn sur les féministes ne passent pas

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent