INFO TF1/LCI - Prédateur sexuel présumé arrêté à Paris : l'homme a reconnu les faits

INFO TF1/LCI - Prédateur sexuel présumé arrêté à Paris : l'homme a reconnu les faits

FAITS DIVERS
DirectLCI
FAIT DIVERS - Il était une cible prioritaire pour la Brigade de protection des mineurs (BPM) de la police judiciaire parisienne. D’après nos informations, un homme de 29 ans, soupçonné d’avoir agressé sexuellement 5 jeunes filles en l’espace de quelques jours dans la capitale, a été interpellé jeudi. Dimanche, il a été mis en examen pour agressions sexuelles sous la menace d’une arme.

Son profil était jugé particulièrement inquiétant par les policiers et les magistrats. Un peu plus d’un mois après sa première agression sexuelle, un homme a été arrêté, jeudi 6 septembre 2018, peu avant 18h, près du quartier des Batignolles à Paris. Dimanche, il a été mis en examen pour "agressions sexuelles sous la menace d’une arme", notamment "sur mineurs de moins de 15 ans" et a été incarcéré.


La Brigade de protection des mineurs (BPM) était sur ses traces depuis le 25 juillet dernier. Ce jour-là, une fillette de 11 ans est agressée sexuellement alors qu’elle rentre chez elle, dans le nord-ouest parisien. Son assaillant prend rapidement la fuite, sans laisser la moindre trace derrière lui. Avant de ne plus faire parler de lui, un mois durant. 


L’agresseur présumé va vite s’avérer être un prédateur, de plus en plus violent. Le 27 août, une fillette de 12 ans est à nouveau attaquée, selon le même mode opératoire. Les choses vont dans la foulée dangereusement s’accélérer. L’homme va laisser derrière lui trois jeunes victimes supplémentaires, âgées de 13, 19 et 23 ans. Le tout en l’espace d’une semaine, dans un même secteur géographique, et parfois à l’aide d’un couteau pour menacer celles qui se refuseraient à lui. La dernière agression date d’il y a 48 heures seulement. 


Grâce à un important dispositif de surveillance, les enquêteurs de la BPM finissent par repérer l’homme hier en fin d’après-midi, marchant dans le XVIIème arrondissement, sans doute rôdant à la recherche d’une nouvelle proie. Le suspect est âgé de 29 ans. Serveur dans un restaurant de la capitale, l'homme était jusqu’à présent totalement inconnu de la justice.


En garde à vue, après avoir d'abord nié, il a entièrement reconnu les faits et expliqué qu'il comptait continuer ces agressions sexuelles. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter