INFO TF1 / LCI - Un spectaculaire braquage à 5 millions d'euros sur l'A1

INFO TF1 / LCI - Un spectaculaire braquage à 5 millions d'euros sur l'A1

FAIT DIVERS - D'après nos informations, deux touristes originaires du Qatar ont été victimes d'un impressionnant braquage hier soir, lundi 21 novembre 2016, sur l'autoroute A1.

Alors qu'elles circulaient avec leur chauffeur au volant d'une Bentley de retour de l'aéroport du Bourget où elles venaient d'atterrir, deux soeurs d'une soixantaine d'années originaires du Qatar ont été, vers 21 heures ce lundi, forcées par des hommes eux-mêmes en voiture à se garer à côté d'une station-service Carrefour.

La Bentley percutée à plusieurs reprises

L'un des voyous cagoulés, muni d'une bombe lacrymogène, a alors gazé le chauffeur pendant que les 3 ou 4 autres surveillaient les deux femmes, vidaient leurs affaires du coffre et fouillaient leurs sacs à main. Le montant du butin dépasserait les 5 millions d'euros. 

Juste avant de les attaquer, les malfrats ont fait exprès de percuter à plusieurs reprises l’arrière de la Bentley, qui se trouvait dans un convoi de plusieurs véhicules qui roulait en direction de leur hôtel particulier situé dans le XVIe arrondissement de la capitale, pour la pousser à prendre la bretelle vers la RN104 et à se stopper près de la station-service. Le véhicule était donc – très vraisemblablement – suivie depuis quelques temps déjà sur l’A1.

Seul le chauffeur a pour le moment déposé plainte. L'enquête a été confiée à la Brigade de répression du banditisme de la police judiciaire parisienne. Les voleurs sont toujours activement recherchés ce mardi matin.

Lire aussi

    En vidéo

    Braquage d'une bijouterie à Paris

    Sur le même sujet

    Les articles les plus lus

    EN DIRECT - Covid-19 : la Haute autorité de santé recommande la vaccination des enfants fragiles

    Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

    Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

    Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

    Noël à Bordeaux : pas "d'arbre mort" mais un sapin de verre et d'acier

    Lire et commenter
    LE SAVIEZ-VOUS ?

    Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

    Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.