INFO TF1/LCI - Sortie de route pour le gang des voleurs de Range Rover

INFO TF1/LCI - Sortie de route pour le gang des voleurs de Range Rover

DirectLCI
FAIT DIVERS - Ils étaient devenus le cauchemar de tous les propriétaires de 4x4 Range Rover de la région parisienne. D’après nos informations, neuf hommes, soupçonnés d’être derrière le vol de 68 bolides -un record-, ont été arrêtés en début de semaine dans l’Essonne. Ils étaient capables de voler la voiture préférée des voyous en moins d’une minute.

C’est depuis trois ans maintenant l’une des voitures les plus volées en France. L’une des cibles préférées des gangs spécialisés, devenus de fins connaisseurs du luxueux 4x4 de la marque britannique Land Rover. D’après nos informations, les enquêteurs de la Sûreté départementale de l’Essonne ont interpellé mardi 19 juin à l’aube neuf hommes, soupçonnés d’avoir volé au total… 68 Range Rover, uniquement depuis janvier dernier !


Tous les suspects sont originaires de Corbeil-Essonnes. Le plus vieux d’entre eux n’a que 21 ans. Aucun n’est un membre du grand banditisme ou d’un puissant réseau criminel : tous sont connus dans les fichiers policiers comme de simples petits voyous de cités, sans envergure. 

Sur les parkings d'Orly

Leur terrain de chasse préféré : les parkings de l’aéroport d’Orly, près de Paris. Leur technique : le « mouse jacking ». Première étape : forcer l’une des portes, si possible sans casse ni égratignure. Puis grâce à un simple boîtier électronique et une clef vierge (du matériel illégal souvent obtenu pour quelques milliers d’euros sur le Darknet), ces passionnés d’automobile réussissaient à faire démarrer les Range Rover en un clin d’œil, comme si de rien n’était. Parfois en moins d’une minute, montre en main, devant des policiers médusés. 


Une vingtaine de ces voitures ont été retrouvées par les enquêteurs. La plupart étaient acheminées vers l’Afrique via des porte-conteneurs, au Havre comme à Anvers en Belgique, pour y être revendues grâce à des complices. Premier prix de vente sur le marché officiel : 37.000 euros.

En vidéo

Zoom sur la Range Rover P400e

Les neuf suspects – certains ont péniblement reconnu les faits -  doivent être déférés ce vendredi matin devant un magistrat du parquet d’Evry, avant une probable mise en examen. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter